Romont

Romont BE                                                                                      Webmaster: yvan.kohler@romont.net
Contact:  032 377 17 07

INFOS REGIONALES

Nouveau site Internet de la commune

Suite au changement de serveur de notre hébergeur, le logiciel de publication n'est plus entièrement supporté.
D'autre part, de plus en plus de fidèles (plus de 700 par jour) du site Internet de Romont désirent consulter les informations sur leur smartphone ou tablette

Par conséquent, j'ai migré le site sur un autre hébergeur.Ceci implique aussi un nouveau domaine.

Romont.ch étant toujours réservé à Romont Fribourg, j'ai réservé le siteromont-jb.ch .

Le site est encore en construction mais déjà fonctionnel.

Regardez, essaayez les onglets et laissez mois un commentaire.

www.romont-jb.ch

Excellente journée.

Yvan Kohler, webmaster


 

Concert La Montagnarde Plagne

Autres photos ici

https://goo.gl/photos/LgbiMiZwXuZQEzAD8

 


Pour un environnement propre !

 


 


 

2016.12.07 assemblée

Baisse de la quotité d’impôts

Après une présentation détaillée, les 23 citoyens présents à l’assemblée municipale ont accepté le budget 2017, présentant un déficit de 6'000.—francs.

La quotité d’impôt baissera de 1.65 à 1.60 dès 2017. La taxe immobilière reste fixée à 1.1 o/oo. Les autres taxes restent inchangées, soit pour l’alimentation en eau CHF 1.50/m3 et CHF 11.00 par unité de raccordement (UR) et pour l’assainissement des eaux usées CHF 1.80/m3 et CHF 13.—par UR. La taxe de base pour les déchets se maintient à CHF 80.—par adulte.

L’assemblée a également accepté à l’unanimité le tarif des émoluments pour le contrôle des installations de combustion qui passera de CHF 75.—à CHF 81.--.

Pour terminer, le conseil a donné diverses informations parmi lesquelles on peut relever l’offre de l’abonnement gratuit au bibliobus pour tous les enfants et la participation à l’abonnement annuel au téléski des Prés d’Orvin pour les jeunes.

L’avancement du projet de mise sous terre de la ligne 16'000 volt reliant le village de Romont a aussi été discuté. En principe, il est prévu que Swisscom profite de ces fouilles pour relier Romont à la fibre optique permettant la réception de Bluewin-TV. A noter que le village est déjà relié à la fibre optique depuis Granges. Ainsi les Rominats auront le choix entre les deux offres Bluewin ou Quickline. Ces installations devraient aussi permettre le déplacement de l’antenne pour téléphones mobiles et permettre une amélioration de la réception demandée depuis longtemps par la commune et les deux campings.

Après le rappel que « La nuit des étoiles » attend les habitants de tous âges à la cabane forestière le 17 décembre 2016, la soirée s’est poursuivie devant un apéro offert par la commune au Restaurant Communal.


Téléthon

Comme chaque année, les pompiers ont organisé une bonne soupe avec saucisse à Romont.

La recette de CHF 615.-- pourra être remise à Téléthon pour pour venir en aide aux malades atteints de maladies génétiques que l’on qualifie d’orphelines..


 2016.11.18 OPRV

Les pompiers viennent de toucher leur nouvelle tenue

Cette soirée était aussi l'occasion de changer de commandant.

En effet, après une longue carrière, Roland Kuhn participait à son dernier exercice officiel avant une retraite bien méritée.

Roland Kuhn a débuté sa carrière en 1983, et a participé à toutes les évolutions et fusions des pompiers de la région.

A noté que pendant ces 33 ans, Roland Kuhn n'a manqué qu'un seul exercice.

Le commandant Kuhn est remplacé dès maintenant par Jérémy Flaig qui reprend la direction des pompiers OPRV.


Passation des pouvoirs

 
La compagnie au complet

Autres photos ici




2016.11.11 promotions

Promotions civiques

Bas-Vallon

Une trentaine de jeunes des villages de Romont, Vauffelin, Plagne, Frinvillier, Orvin, Péry et La Heutte ont répondu à l'invitation des autorités.

Le rendez-vous était fixé à la Tissot Arena où les jeunes ont été accueillis avec les mots de bienvenue et le discours de circonstance. Après un apéro, tout le monde s'est retrouvé sur la glace pour une initiation au curling où tous ont pu constater que, finalement, ce sport n'est pas si facile qu'on pourrait le penser. Après les lancers de pierres, quelques cabrioles et le balayage de la glace, la soirée s'est terminée dans la bonne humeur et autour d'une fondue.


 

Photos supplémentaires sur ici    et video ici


2016.11.05 Circus

Morts vivants à Plagne

Pour la 4ème année consécutive, la maison de l’horreur a invité les courageux à visiter le vieux bâtiment hanté de Plagne. Plusd de 1000 personnes sont passées dans le labyrinthe habité de monstres, animaux et clowns fous, le week-end passé. On ne sait pas si tous sont ressortis, mais en tous cas, les courageux arrivants au bout du tunnel peuvent se restaurer « gratuitement; mais n'oubliez pas le chaudron...».

 


Toutes les photos ici   ou   ici

Video ici


 

2016.10.20 Nouvel instrument de planification

Avant que le président Jean-René Carnal ne soumette la CRTU au vote, les représentants de Romont et Elay ont fait part de leur profonde déception de voir que les petites communes étaient les parents pauvres de cette planification. «On nous considère un peu comme des réserves d’Indiens. Pourtant, Romont n’est qu’à 3 km d’une ville comme Granges!», a dénoncé son maire Yvan Kohler. Au final, les délégués ont approuvé la 2e CRTU par 24 voix contre 1.

Article complet du Journal du Jura


2016.10.18 promotions civiques

La date a été fixée au 11 novembre 2016

Rendez-vous sur la place publque de la Tissot Arena à Bienne pour une soirée surprise.


2016.09.17 2 CV

Le 2CVclub du Jura à Romont (www.2cvjura.ch)

Samedi. une quinzaine de 2 CV ont fait escale à Romont.

 A cette occasion, un pique-nique convivial et sympatique a été partagé dans le local des pompiers pour se protéger de la pluie.



Autres photos ici


2016.09.13

 Sauge et Romont

 Les aînés en balade

Mercredi 7 septembre 2016, par une belle et chaude journée ensoleillée, les aînés des villages de Frinvillier, Plagne, Romont et Vauffelin sont partis en balade à bord de deux cars. Une pause café-croissant à Châtel-Saint-Denis dans le canton de Fribourg fut la bienvenue. Ils prirent ensuite la direction de la gare de Blonay par de petites routes de campagne. En attendant le train à crémaillère qui devait emmener les participants aux Pléiades, Joly Voyages a offert l’apéro sur le quai de la gare ; moment très sympathique et convivial. Un succulent repas leur fut ensuite servi au restaurant perché à 1'400 m d’altitude d’où ils purent admirer la vue plongeante sur le lac Léman. Après s’être sustentés, ils eurent encore le loisir de parcourir le site didactique des Astropléiades et de prendre la pose pour la photo de groupe. Puis les voyageurs reprirent la route en direction du haras fédéral d’Avenches pour une collation en compagnie d’une jeune vétérinaire de Plagne. Après une gourmandise appréciée, cette joyeuse équipe eut encore la chance d’assister à une course de trot, puis ce fut l’heure du retour qui se fit dans la bonne humeur.

 

Un grand merci à tous les acteurs de cette magnifique journée (communes municipales, bourgeoises, paroisse et Service d’aide et de soins à domicile) et au plaisir de les retrouver l’année prochaine ! (ag)

 

 

Photo de Michel Huguelet


 

2016.09.03 Vorberg

Portes ouvertes à la carrière Vorberg

Avec l'acceptation de l'expansion de la gravière en août 2016, les réserves suffiront jusqu'en l'an 2036.

Situation actuelle:

4 collaborateurs, dont 3 pour la préparation et 2 pour le chargement.

Premières activités d'exploitation dans le secteur dès 1948. Concentration sur Vorberg au début des années 70.

Volume total: env. 3.3 mio. de m3.

Exploitation de roche:

1977 - 2015  : env. 1.7 mio. de m3

Volume restant : 1.6 mio. de m3

Profondeur maximale: 72 m

Lors des portes ouvertes, les nombreux visiteurs ont pu découvrir cette carrière cachée aux yeux du public le reste du temps.

Divers postes avec explications ont permis à tous de se rendre compte de l'importance d'une telle carrière à proximité. Ceci a d'ailleurs été relevé par les nombreux discours et intervention des exploitants.

Photos:  Images/Vorberg


 

2016.08.16 Jardins musicaux

Les jardins musicaux 2016

 Depuis 5 ans, le Parc Régional et le Festival s’associent dans le cadre du projet Bal(l)lades…

Expériences musicales et découvertes insolites du patrimoine riment sur tout le territoire du Parc avec le soutien du Canton de Berne et la collaboration d’acteurs locaux.

Samedi, 70 personnes sont remontées les Gorges du Taubenloch en écoutant les contes racontés par Philippe Campiche.
 

Arrivés au Restaurant des Gorges, environ 80 personnes ont rejoint les marcheurs pour assister aux allocutions de Michel Walthert, président du Parc Chasseral, Jean-Pierre Aellen, président e la section Culture du Conseil du Jura bernois, Thierry Béguin, président du l’Opéra Décentralisé Neuchâtel et Jérome Benoit, délégué aux affaires francophones et bilingues de l’Office de la culture du Canton de Berne. Le représentant des autorités, Patrick Villard a également fait un petit historique de Frinvillier, tout en précisant que le Restaurant des Gorges est situé sur la commune de Bienne
.

Mais, les 150 personnes étaient là surtout pour la musique. Vincent Segal, violoncelle et Ballaké Sissoko, Kora (instrument traditionnel africain avec 21 cordes) ont ravi les spectateurs en tirant des sons inhabituels et envoutants de leurs instruments.

Récompensé par une victoire du jazz en 2010, le duo propose, dans un dialogue habité, une musique sans frontière, épurée et renversante de beauté.

 

On se comprend sans se parler.
On a le cœur ensemble.               V. Segal et B. Sissoko



2016.06.26 Caisses à savon

Photos du samedi ici

Photos du dimanche ici

PLAGNE

Les fous du volant sur leurs drôles de machines

Plagne, un village d’environ 380 habitants, a vu ses rues tapissées d’un nombre presque égal de bottes de paille, soit 360  exactement. Mais que s’est-il passé? Nous évoquons bien sûr le parcours préparé pour les courses de caisses à savon. Samedi dernier, ce sont les enfants, amateurs et régionaux qui ont lancé les courses sur une piste adaptée, soit environ la moitié de celle des licenciés.
A relever l’originalité de leurs diverses caisses à savon qui, rappelons-le, étaient toutes faites maison de A à Z.

Dimanche, place aux licenciés, sur le parcours d’une longueur de 1,3 km, avec une manche du championnat de Suisse.

Classement

 


 

2016.06.22 Assemblée municipale

Finances communales en bonne santé et Swisscom TV pour Noël

 

A peine 14 citoyens ont participé à l’assemblée communale. Il est vrai que l’ordre du jour n’était pas très attractif avec 3 points seulement..

Pour commencer, les comptes 2015 avec un bénéfice de 80'844 francs ont été acceptés sans discussion. A noter que la commune n’a plus de dette ni d’emprunt.

Le décompte final de la réalisation du plan général d’évacuation des eaux (PGEE) n’a pas soulevé de question.

La discussion a été plus intéressante dans les divers. En effet, le conseil a donné des information sur l’amélioration de l’antenne Swisscom et la possibilité, si tout se déroule sans problème, de recevoir Swisscom TV à Romont pour Noël 2016.

L’assemblée a aussi été informée sur l’assainissement de la place de jeux. Dans l’attente d’un permis de construire de la préfecture, les travaux ont été repoussés aux vacances d’automne.

Un nouveau système de ramassage du verre et des boîtes de fer blanc et aluminium sera mis en place tout prochainement. Ainsi les vieux containers seront remplacés et permettrons d’améliorer le tri du verre.

Pour terminer, quelques réclamations ont été faites concernant les chiens et surtout leurs maîtres qui ne respectent pas la mise à ban des champs. De nombreux propriétaires, venant de la vallée montent à Romont, parquent leur voiture sur les chemins agricoles et laissent courir leur meilleur amis dans les champs ou ils déposent leurs crottes. Naturellement, ceci est interdit, et ne plait pas aux agriculteurs.

A l’avenir, les contrevenants seront dénoncés.


 

2016.06.08 Aubade de La Montagnarde

Aubade de la fanfare Montagnarde de Plagne

 C’est presque devenu une tradition puisque cette année aussi la fanfare « La Montagnarde » s’est déplacée à Romont pour offrir une aubade à sa commune voisine. Une trentaine de Rominats ont applaudit les musiciens. Artistes et spectateurs se sont retrouvé ensuite au Restaurant Communal ou le verre de l’amitié a été offert par la commune municipale.

 Photos


 


2016.05.30 Nouvel espace sanitaire

Samedi, était l'occasion d'inaugurer un nouvel espace sanitaire au camping des Oeuchettes.
Cette installation consiste en toilettes chauffées avec eau courante permettant ainsi de passer de belles journées au camping même en hiver.


Des WC chauffés qui seront très appréciés par les locataires.


 

2016.05.24 Place de pique-nique

De nouvelles tables ont été installées sur la place de pique-nique "Sur la Joux"


2016.05.10 Devenez famille d'acceuil

Plus d'informations ici


 

2016.02.27 Carnaval Péry


Autres photos ici


2016.02.20 Carnaval des enfants à Plagne

Une dizaine d'enfants ont bravé la tempête pour participer à la soupe aux pois et au carnaval.

Autres photos ici


2016.02.09 Quotités d'impôts dans le Jura-bernois

La quotité pour Romont est une des plus basses comme le montre le graphique ci-dessous


Recensement de la population

Au 31 décembre 2015, Romont comptait une population de 197 personnes, dont 30 étrangers et 2 personnes en séjour hebdomadaire. Un chiffre inférieur de 9 personnes à celui enregistré au 31 décembre 2014.

-       Les arrivées de nouveaux habitants sont au nombre de 19, alors que les départs se montent à 28.

-       1 naissance et 1 décès sont enregistrés.

Pyramide des âges

00 – 10 ans : 13                                                     51 – 60 ans : 39

11 – 20 ans : 15                                                     61 – 70 ans : 25

21 – 30 ans : 27                                                     71 – 80 ans : 23

31 – 40 ans : 17                                                     81 – 90 ans : 7

41 – 50 ans : 31                                                     + de 90 ans : 0

État civil

L’état civil relève 75 célibataires, 102 mariés(ou partenariat enregistré), 13 divorcés et 7 veufs.

L’administration communale


 

Assemblée municipale 7.12.2015

Lors de l'assemblée du 7 décembre 2015, les 26 citoyens présents ont nommé:

Le maire, Yvan Kohler pour un 7ême mandat

et les conseillers

Roger Benoit
Michel Clémençon
Jean-Luc Schenk

et Jean-Marc Challandes (nouveau)

Tous les points de l'ordre du jour ont été acceptés

 

  Ici l'article en PDF



Marché de Noël au Communal


Cette année, le marché de Noël était organisé au Restaurant communal et a rencontré un vif succès.


Promotions civiques 2015


Autres photos ici


Marché de Noël à Orvin

Cette année, tout était dans les valises...


Possession

Pour la saison 3 de la maison de l’horreur à Plagne, le parcours dans la vieille maison vous aura fait sursauter et dresser les cheveux sur la tête. Luca Grosjean a encore augmenté les effets et les surprises lors du passage dans les étages d’un ancien asile de fous abandonné, enfin presque..., les patients rôdes toujours à l'intérieur, et attendaient vôtre visite avec impatience.

Âmes sensibles, s'abstenir Possibilité de se restaurer sur place Entrée gratuite

Quelques photos de Yvan, Luca et Claudia ici


Sauge et Romont 2015

 Les aînés en balade

Mercredi dernier, les aînés des villages de Frinvillier, Plagne, Romont et Vauffelin ont participé à leur course annuelle. Quelques 60 personnes et 8 accompagnants ont embarqué dans des cars par un temps clément. Premier arrêt à Sursee dans un restaurant au bord du lac de Sempach pour le traditionnel café-croissant. Puis ce fut le départ pour Brunnen, cette « perle » du lac des quatre-cantons, où les participants ont eu le temps de parcourir le centre touristique à pied pendant que d’autres visitaient le Musée Victorinox. Ils se sont ensuite retrouvés dans un restaurant du lieu où un excellent repas leur a été servi. Les estomacs soulagés, d’aucuns s’en sont allés à leur tour à la visite du Musée alors que d’autres ont savouré une glace sur une terrasse. Lors du retour au bercail chaque participant a encore reçu un petit couteau suisse en guise de souvenir et c’est à Hergiswil que toutes ces personnes ont été accueillies pour les quatre-heures. Après cette gourmandise appréciée, le retour s’est fait dans la bonne humeur. (ag)

 

DSC_0983.JPG

Photo de Michel Huguelet


 

Orvin 1815-2015

Quelques photos du cortège


11.08.2015 Déchets sauvages

Quelqu'un était-il en manque de cigarettes ....?

En tout cas ce sont les citoyens qui passeront à la caisse...


10.08.2015 Chemins de la montagne de Romont assainis pour 1,8 Million de francs

Vendredi, une petite fête était organisée pour conclure le projet d’assainissement des chemins de la Montagne de Romont. A cette occasion, le président de la bourgeoisie de Perles a rappelé quelques faits marquants. Le projet a débuté en juin 2008. La direction du projet a été prise en charge par la bourgeoisie de Perles et son président Hans-Peter Scholl avec la collaboration du garde forestier Werner Lauper en qualité de maître d’ouvrage.

 1,8 million de francs dont 1,2 million de subventions ont été investis dans l’amélioration des chemins de la Montagne de Romont, le solde étant pris en charge par les bourgeoisies à raison de 50% pour Romont, 30% Longeau et 20% pour Perles.

 Le chemin principal construit dans les années 1941 à 1944 a été élargi et permet maintenant le passage des camions de 40 tonnes pour l’exploitation de la forêt. Un nouveau chemin a aussi été construit, qui relie la Montagne de Romont et le Stierenberg. Ce dernier est idéal pour les nombreux adeptes de VTT, mais il est interdit à la circulation. D’autre part, de nouvelles pistes de débardage ont été construites et améliorées.

 Comme l’a mentionné le chef d’arrondissement forestier 7, Renaud Baumgartner, tout cela n’a pas été simple, en effet, le projet a dû réunir plusieurs intervenants, soit 2 cantons, 3 bourgeoisies, 2 préfectures, 2 arrondissements forestiers, 4 triages forestiers et 2 langues. Mais la bonne volonté et la bonne collaboration ont porté leurs fruits.

 L’après-midi s’est terminée devant un verre et une bonne saucisse sur la terrasse du chalet forestier de Perles.


Tous les intervenants étaient invités à visiter les ouvrages


Les personnes impliquées, fières de la réalisation du projet


10.08.2015 Communiqué de presse des préfectures

 de l’Office des forêts, de l’Inspection des corps de sapeurs-pompiers, de l’Assurance immobilière Berne (AIB) et de la Police cantonale
Interdiction de feux et de feux d’artifice levée dans les arrondissements administratifs de Bienne et du Jura bernois 
Après les précipitations de ce week-end, les préfets des arrondissements administratifs de Bienne et du Jura bernois ont décidé de lever l’interdiction générale des feux et des feux d’artifice. L’interdiction est donc levée sur tout le territoire cantonal. Les préfets remercient la population d’avoir fait preuve de responsabilité dans le maniement du feu et des feux d’artifice ces derniers jours.

31.07.2015 Interdiction générale des feux et des feux d’artifice en plein air ; exception en faveur des feux et feux d’artifice officiels

Le préfet du Jura bernois, en dérogation à l’interdiction générale des feux et des feux d’artifice en plein air prononcée le 27 juillet 2015, par les préfets des arrondissements administratifs de Biel-Bienne, du Jura bernois et du Seeland, a autorisé, dans l’arrondissement administratif du Jura bernois, les feux et feux d’artifice officiels organisés à l’occasion de la Fête nationale par les communes politiques ou sous leur responsabilité à condition qu’ils se trouvent à une distance suffisante de toute forêt, qu’ils soient allumés et surveillés par des professionnels et qu’un dispositif de prévention et de lutte contre les incendies soit mis en place de concert avec le corps des sapeurs-pompiers local.

 Pour le surplus, l’interdiction générale des feux et des feux d’artifice en plein air prononcée le 27 juillet 2015 reste en vigueur.

Communiqué de presse des préfectures, de l’Office des forêts, de l’Inspection des corps de sapeurs-pompiers, de l’Assurance immobilière Berne (AIB) et de la Police cantonale

Levée de l’interdiction générale des feux et feux d’artifice dans six arrondissements administratifs sur dix
Les précipitations tombées le week-end dernier ont sensiblement réduit le risque d’incendie de forêt ou de broussailles dans beaucoup de régions du canton de Berne. L’interdiction générale de faire du feu est donc levée avec effet immédiat dans six arrondissements administratifs sur dix. L’interdiction générale des feux et feux d’artifice reste toutefois en vigueur dans les arrondissements du Jura bernois, de Biel/Bienne, du Seeland et de Thoune. Le risque d’incendie de forêt ou de broussailles y demeure en effet fort à très fort. Sauf changement important de la situation, les règles arrêtées par les préfets s’appliqueront également les 31 juillet et 1er août.


Préfecture du Jura bernois :  Interdiction de faire du feu en dehors des agglomérations

 Suite à la forte sécheresse, le risque d’incendies de forêts peut être qualifié de très élevé dans l’arrondissement administratif du Jura bernois. Le préfet interdit, jusqu’à nouvel avis, les feux en dehors des agglomérations.

 La chaleur et la sécheresse qui durent depuis le début du mois de juillet ont conduit à un très grand risque d’incendie dans certaines parties du canton de Berne. Ces trois derniers jours les sapeurs-pompiers ont dû intervenir plusieurs fois. Les orages annoncés pour ces prochains jours  ne seront certainement pas suffisants pour humidifier le sol et la végétation et donc réduire les risques. De plus, les prévisions météorologiques annoncent à nouveau un temps chaud et sec pour la semaine prochaine.

 C’est pourquoi le préfet a prononcé, de manière préventive, une interdiction de faire du feu hors des agglomérations pour l’arrondissement du Jura bernois.  

 Sont également interdits, hors des agglomérations, les grillades, même dans les foyers prévus à cet effet, ainsi que les feux d’artifice. Toutefois, à l’intérieur des agglomérations, les grillades dans les jardins et sur les balcons (gaz ou charbon) ainsi que dans les cheminées de jardin ne sont pas interdites.

 Une telle interdiction a aussi été prononcée dans l’arrondissement administratif de Thoune et dans diverses communes du canton de Berne.

 La présente interdiction prend effet immédiatement et restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

 Lundi 20 juillet 2015, les préfets discuteront d’éventuelles autres mesures à prendre pour tout le canton, notamment pour le 1er août, avec l’Office des forêts, l’Assurance immobilière et la Police cantonale.

 

                                                                                     La suppléante du préfet :  S. Niederhauser

 

Courtelary, le 17 juillet 2015


 

Cirque Helvetia à Plagne 20.06.2015

Ne  manquez pas les spectacles de samedi après-midi avec les élèves de la communauté scolaire et dimanche septachle des artistes.





16.06.2015 Le conseil communal au complet

 Depuis le début de l’année, le conseil communal fonctionnait à quatre suite au déménagement d’un conseiller.

Lundi soir, les 22 citoyens présents à l’assemblée ont nommé Monsieur Jean-Luc Schenk pour terminer la période, soit jusqu’à la fin de l’année.

 Les autres points ont tous été acceptés, soit les comptes 2014 présentant un bénéfice de 48'198 francs alors que les prévisions annonçaient un excédent de seulement CHF 4'470.-. Ceci donne lieu à une amélioration de CHF 43'728.- par rapport au budget.

Le résultat final a été porté en augmentation de la fortune qui se monte, au 1er janvier 2015, à CHF 968’284.-.

Les éléments marquants qui ont influencé positivement ce résultat proviennent de revenus fiscaux supplémentaires et de plusieurs remboursements découlant de décomptes de syndicats communaux.

La vente d’une parcelle pour la construction d’une maison familiale a également été acceptée.

Le maire, Yvan Kohler, a ensuite donné des informations sur les travaux en cours et sur le parc éolien de la montagne de Romont. Concernant ce projet, la commune va demander de passer en « coordination réglée » lors de la prochaine révision du plan directeur.  

Pour terminer, le maire a Présenté Mme Berens qui a été engagée pour réorganiser les archives communales qui avaient été laissées de côtés ces dernières années. Après plusieurs dizaines d’heures de travail, le local a été nettoyé, réorganisé, les documents étiquetés et répertoriés.

Après l’assemblée, les citoyens ont eu l’occasion de visiter le local et ont découvert des documents rares datant, pour certains, des années 1400 et 1500.

Mme Berens (à gauche),présente quelques photos trouvées dans les archives.


Aubade de la fanfare La Montagnarde 2015

C’est maintenant une tradition bien établie de la vie culturelle à Romont. Chaque année, la fanfare de Plagne, « La montagnarde », donne une aubade dans les 4 villages des communes de Romont et Sauge. Mardi soir, c’était les habitants de Romont qui accueillaient les musiciens.

Après un petit concert dans une froide soirée d’été, musiciens et spectateurs se sont retrouvés au Restaurant communal pour boire le verre de l’amitié offert par la commune municipale.

Photos ici


Vide grenier Plagne

Samedi, sous un soleil de plomb se déroulait le 2ème vide grenier sur la place de parc du Vieux Grenier à Plagne.

De nombreux chineurs ont visité les nombreux stands et fait de bonnes affaires.

Tous les intéressés pouvaient s'inscrire et installer un stand contre un participation de 20 francs destinées à couvrir les frais de publicité.
Ensuite tout est une affaire de marchandage...




J-C. Roseng et J-D Grosjean, étaient très contents du succès de la manifestation.

Autres photos ici


 

Parc Chasseral

Parc en fête

Magnifique exposition de photos dans la forêt.

Pour ceux qui ne l'ont pas vue, voici ci-dessous quelques photos (clic sur l'image pour voir d'autres photos)

Toutes les indications sur cette magnifique exposition se trouvent ici


ou ici


 

Amélioration du réseau Swisscom

Dès fin mai 2015, l'anttenne Natel a été améliorée avec la mise à dispostion de la 3G.

Il devrait ainsi être possible de surfer à une vitesse acceptable sur Internet depuis Romont.


Réorganisation des régions et communes pour l’inspection de la chasse du canton de Berne dès le 1er avril 2015

Liste des gardes en format PDF


Gymkhana

Romont – Circulation difficile

Romont et Granges sont séparés de 2,8 kilomètres, mais prévoyez un certain temps pour parcourir cette distance. En effet, entre les travaux forestiers, la sortie des camions de la carrière Vigier qui embourbe la route et les travaux de pose de tuyaux d’eau à l’entrée de la ville, le parcours ressemble plus à un gymkhana qu’à une route cantonale.

 


Carnaval 2015 Péry

Une soixantaine d'élèves de la communauté scolaire La Baroche ont participés au cortège de Carnaval à Péry après plusieurs heures de bricolage pour fabriquer les costumes de clown.

Autres photos ici


 

Drôles d'animaux dans les forêts de Romont


Photos: Florian Luthi


Assemblée municipale

Retour aux chiffres noirs

 Les 18 citoyens présents à l’assemblée ont acceptés tous les  points de l’ordre du jour soit la modification du règlement du Syndicat de communes du Centre régional de compétences et protection civile du Jura bernois Tramelan ainsi que le budget 2015 présentant un excédent de revenus de 28 275 francs. D’ailleurs, le plan financier sur cinq ans prévoit aussi des exercices bénéficiaires avec une quotité d’impôts de 1.65.

Dans les divers, le maire, Yvan Kohler, a informé l’assemblée des dossiers traités et des projets sur la table du conseil.

Concernant le parc éolien, aussi bien ennova – racheté par les Services Industriels de Genève – ainsi que la Bourgeoisie et la Commune continuent de travailler pour permettre d’installer, un jour, un parc éolien à la montagne de Romont.


Téléthon 2014

Malgré le froid et le brouillard, les pompiers ont préparé la traditionnelle soupe aux légumes avec saucisses devant le hangar de Romont.

Petite ombre au tableau, la participation en baisse et plus beaucoup de volontaires pour préparer des pâtisseries pour accompagner le café.

Malgré cela, le bénéfice 670 francs sera remise à téléthon pour venir en aide aux malades atteints de maladies génétiques que l’on qualifie d’orphelines.


Champions suisses de tir "Jeunesse"

Pour fêter dignement les champions suisses de tir à 300 m, catégorie « Jeunesse », la Société de tir en campagne de Plagne organisait mardi soir une soirée apéro, agrémentée par la fanfare « La Montagnarde ».

De nombreuses personnalités, autorités et invités étaient présents pour féliciter les trois jeunes tireurs, Quentin Benoit de Romont, Quentin Gobet de Plagne et Valentin Villoz de Pontenet.

Les médailles n’ont pas été gagnées facilement, en effet, après un voyage mouvementé, suite à une panne de GPS, les tireurs sont arrivés en retard. Par chance, le brouillard a retardé le début du championnat. Puis un deuxième choc… un tir à zéro !! Découragement des jeunes champions. ! Heureusement, il s’agissait d’une erreur informatique, vite corrigée et par conséquent une remontée spectaculaire au classement pour finir champions suisses.

Mais, tout cela a été possible grâce à un encadrement de passionnés ; notamment le Président Christophe Sartori et le moniteur Patrick Gobet.

Tous ont été chaudement applaudis et remerciés. A cette occasion, la commune de Sauge a offert un couteau personnalisé aux tireurs ainsi qu’un don extraordinaire de 500 francs à la société de tir.

La soirée s’est terminée par une agape offerte par les bourgeoisies de Romont, Vauffelin et Plagne.

  



Autres photos ici


Mini marché, mais grand succès.

 Une quinzaine d’artisans et créateurs se partageaient l’espace sous la tente à proximité de la cabane forestière.
Certains venaient de près, à peine quelques dizaines de mètres de l’exposition et d’autre de plus loin comme la raclette et viande de Zermatt.
Le marché a rencontré, comme l’année passée, un franc succès et les exposants ainsi que les organisateurs sont prêts à revenir dans une année.



Quelques photos ici


Plagne - La maison de l'horreur 2

Voir ici

http://youtu.be/nG1aTW5xW9E


 


(Source: Journal du Jura)


Assainissement de la route à l'entrée de Granges retardé


Les ainés en balade

Deux cars transportant une septantaine d’ainés des communes de Sauge et de Romont ont pris la route sans encombre. Après, une centaine de kilomètres parcourus, un arrêt café-croissant a été organisé dans un charmant restaurant se situant au bord de la Reuss à Mülligen.

Après une petite pause, départ pour Schaffhouse où toute l’équipe était attendue pour le repas de midi .L'après-midi,  départ pour Neuhsausen-am-Rheinfall où un petit train attendait pour conduire tout le monde jusqu’au bord du Rhin pour découvrir ses magnifiques chutes particulièrement impressionnantes cette année

Toutes les photos ici


LandArt avec les élèves


Un atelier avec les élèves de 3H et 4H de la communauté scolaire de La Baroche a été organisé avec l'artiste A.-Kosta Kardo et a enchanté les 18 enfants qui ont eu l'occasion de faire une création collective sous les conseils de l'artiste qui a déjà exposé dans les 4 coins du monde. Les enfants ont d'ailleur la possibilité d'aller compléter leur création à tout moment.

--

Poésie de l’éphémère

 17 artistes venu d'Allemagne, Autriche, Italie, Argentine, Espagne, France, Thaïlande et Suisse ont créé une exposition éphémère dans la forêt de la Montagne de Boujean. Un parcours fléché permet de découvrir diverses créations très originales.Cette exposition restera en place 3 mois, mais il est certain que plusieurs œuvres vont disparaître avant les 3 mois, d'où l’Intérêt de faire une visite rapidement.






 


Ici finissent vos déchets

A l'occasion des portes ouvertes à Celtor, tous les intéressés avaient l'occasion de découvrir ou redécouvrir l'entreprise responsable de l'élimination de nos déchets.




Quantité de compost pour 1 m2 et pour 3 ans..., soit 1/2 bidon


Trafic entre Romont et Granges perturbé

Afin d'assainir la route depuis la Rue Allerheiligen 181 jusq'au Rehweg, à l'entrée de Granges, la circulation sera perturbée du 18 août jusqu'à fin novembre 2014.

Des feux seront mis en place et la circulation sera unidirectionnelle pendant toute la durée des travaux.
La route sera également interdite aux camions qui seront détournés par Longeau et Romont.

La couche de roulement sera posée seulement en 2015.


Magnifique succès du tournoi à 5 du PC Plagne

Le tournoi a rencontré un beau succès cette année. Le public a répondu présent pour encourager les 23 équipes inscrites dont 7 équipes d'enfants.

La soirée s'est terminée avec la pluie, mais dans une ambiance du tonnerre.

Autres photos ici


 

Un nom, deux communes

Article en format pdf ici

Article publié dans le Journal "La Liberté"


Quarante années de fidélité ça se fête.

 Cette année, la famille Sperisen organisait une grande fête champêtre à l’occasion des 40 ans de « fermage » à la montagne de Romont. Pour l’occasion, un orchestre, des Yodleurs, des sonneurs de cloches ont ravi les nombreux participants.

 Pour marquer l’évènement, la Bourgeoisie propriétaire de la ferme et du Restaurant de la Montagne de Romont, ont offert une fontaine en bois sculptée sur la base des armoiries de la commune.

 Toute la journée, grillades, meringues géantes, ont permis aux visiteurs de se restaurer en attendant les feux d’artifices qui ont illuminés la Montagne de Romont.

Autres photos ici


 

Des américains cherchent leurs racines

La famille Benoist (le s a été ajouté aux USA pour une raison inconnue) a retrouvé ses origines à Romont.
Lors d'une visite en Suisse, ils ont fait le détour par Romont pour retrouver leurs racines.

Pour cela, rien de mieux que de contacter Francis Benoit, féru de géologie et mémoire vivante de Romont.
Grâce aux recherches des deux côtés de l'Atlantique, il a été possible de reconstituer une grande partie de l'histoire de la famille.

Un programme bien organisé a permis à Matt et Diana de découvrir le village d’origine de leur aïeul    Aimé -  Louis Benoit, (1821) émigré aux USA en 1840.


Portes ouvertes à la carrière Firsi

 Samedi, les autorités régionales étaient invitées par Vigier Béton à un petit déjeuner à la carrière Firsi, située à moins de deux kilomètres du village de Romont.

Après une présentation de l’entreprise et plus particulièrement de la carrière, les portes étaient ouvertes pour tout le public.

Différents postes répartis sur le chantier ont permis de mieux comprendre la géologie et la formation de la pierre du Jura dont la nature met 40'000 ans pour en « fabriquer » 1m3. Les nombreux visiteurs ont pu apprendre qu’à côté de la veine de calcaire, une rivière, sur un glacier recouvrant la région, charriait des pierres d’où l’aspect rond de celles-ci.

Depuis 1995, date de la mise en service, 4,9 millions de m3 ont été extraits. Le volume restant est estimé à 3 millions de m3. Comme l’avancement du chantier atteint la frontière cantonale, la suite de l’exploitation se fera en profondeur pour atteindre les 110 mètres. Les spécialistes en explosifs ont pu démontrer les méthodes utilisées.

Parallèlement, l’ancienne carrière, située à quelques mètres, mais de l’autre côté de la frontière cantonale, est utilisée pour entreposer du matériel, notamment celui extrait pour l’autoroute de contournement de Bienne. Jusqu’à aujourd’hui 900'000 m3 ont déjà été déposé sur le site.

 


Déficit, mais comptes meilleurs que prévus

 Entre deux matchs du mondial, une petite douzaine de personnes ont participé à l’assemblée municipale et ont acceptés tous les points à l’ordre du jour à l’unanimité. 

Le budget prévoyait un excédent de charge de 55'785 francs mais finalement les comptes bouclent avec un déficit de 13'345 francs, soit une amélioration de 42'439 francs par rapport aux prévisions.

 Deux articles du règlement d’organisation ont été modifiés, soit l’art. 20 qui supprime les périodes de fonction « La rééligibilité du maire / de la mairesse et des membres du conseil municipal est illimitée ».

L’art. 33 a également subit une petite modification pour permettre à l’administratrice communale d’être engagée selon le droit cantonal.

 Dans les divers, le maire, M. Yvan Kohler, a donné quelques informations sur la marche de la commune. Il a également relevé que des déchets sauvages ont été déposés le long du chemin de la montagne de Romont. La commune a dépensé plus de 1'000 francs pour éliminer ces dépôts sauvages.

 La soirée s’est terminée au Communal devant un verre offert par la commune.


  

Magnifique succès du 1er marché aux puces

Un temps magnifique, plusieurs brocanteurs, des animations musicales ont contribués au succès du premier "Vide-grenier" organisé à la ferme bio de la famille Simon.

Toute la journée, de  nombreux visiteurs se sont succédé pour chiner, pour manger une saucisse et boire un bon verre.



Au milieu de la forêt ?



Carnaval de Péry




Autres photos ici


YFU CHERCHE DES FAMILLES D’ACCUEIL – Invitez le monde dans votre maison

 

Chères Familles de Suisse romande,

Helena Laureyns de Belgique, Ave Täkker d’Estonie ou encore José Garcia du Mexique sont 3 des quelques 20 étudiants d’échange qui cherchent encore une famille d’accueil en Suisse romande pour l’année prochaine afin de découvrir la Suisse, sa culture, ses habitants ou encore le français.  

YFU est une organisation d’échange interculturel à but non lucratif qui permet déjà depuis 50 ans à des étudiants suisses d’aller découvrir une nouvelle culture et offre la possibilité à des étudiants du monde entier de venir découvrir la fondue, le lac léman ou encore le château de la Gruyère. Grâce à notre longue expérience nous sommes en mesure de proposer un réel soutien aux familles d’accueil que ce soit du point de vue de la préparation à l’accueil et durant la période d’accueil ou du point de vue administratif ainsi qu’aux étudiants d’échange à qui on offre un soutien avant, pendant et après leur année d’échange.  

Mais pour ce faire nous avons toujours besoin de familles d’accueil qui souhaitent accueillir un jeune dans leur foyer et c’est pour cela que nous avons besoin de votre aide.

Accueillir chez soi, sur une longue période, un/e jeune d’un autre pays est non seulement une aventure, mais en plus, très souvent, la famille est récompensée par des expériences inoubliables et amusantes.

Seriez-vous vous-même en mesure d’accueillir un étudiant d’échange ou auriez-vous des personnes dans votre entourage qui pourraient être intéressées par cette expérience ?

Si tel était le cas ou que vous avez simplement besoin de plus de renseignement, n’hésitez pas à consulter notre site internet www.yfu.ch ou à nous contacter :

-          Par e-mail : mathieu.gobet@yfu.ch

 

-          Par téléphone le lundi et jeudi entre 9 :00 et 17 :00 au 026/466 11 11

 

Nous vous remercions de l’attention portée à ces quelques lignes et d’avance vous sommes reconnaissants de votre aide.


 

Carrière Firsi

Le conseil communal a pu assister à l'explosion qui a séparé 8 mètres de roche et ainsi rapproché la carrière du village.

Le conseil a réclamé concernant le nettoyage de la route entre Romont et Granges. Des mesures ont déjà été prises, mais avec 40 camions à l'heure, la route continuera de repeindre les voitures encore quelque temps.

 
Explosion                                                                                                             Remplissage de l'ancienne carrière

 


Romont exclu de la fusion

Le conseil communal de Romont souhaite plein succès à la nouvelle commune de Sauge.

Suite à diverses questions soulevées par des citoyens des Communes de Sauge et Romont, le conseil communal tient à faire une mise au point.

Romont voulait, suite au désistement de La Heutte,  prendre plus de temps pour étudier les conséquences financière d'une fusion à trois. 
Les deux maires de Vauffelin et de Plagne ont alors convoqué le maire de Romont et lui ont donné les informations suivantes :
a) Des séances « fusion » entre Vauffelin et Plagne ont déjà eu lieu  sans Romont.
b) Les différences de quotités d’impôts sont incompatibles
c) Plagne et Vauffelin ne sont pas disposés à attendre une mise à jour de l’étude financière
d) Les deux communes ont donc décidé de fusionner  sans attendre et ont annoncé au maire de Romont « que la porte était fermée pour Romont  »
Par contre, ils ont donné l'assurance que les collaborations dans les différents domaines (écoles, pompiers, etc.) ne souffriraient pas de cette décision.

Ce n’est donc pas la commune de Romont qui est sortie du projet, mais bien les deux communes de Plagne et Vauffelin qui l’ont écartée.

Toutefois, à l'avenir, il n'est pas exclu que la commune de Romont reprenne le dossier de fusion et s'approche de ses voisins ou participe à une fusion plus ambitieuse. En attendant, le conseil communal s’efforcera de collaborer au mieux avec toutes les communes du Bas-Vallon.

 

Recensement de la population

Au 31 décembre 2013, Romont comptait une population de 196 personnes dont 26 étrangers. Un chiffre inférieur

de 11 personnes à celui du 31 décembre 2012.

- Les arrivées de nouveaux habitants sont au nombre de 16, alors que les départs se montent à 28.

- 3 naissances et 3 décès sont enregistrés.

Pyramide des âges

00 – 10 ans : 14 51 – 60 ans : 36

11 – 20 ans : 22 61 – 70 ans : 22

21 – 30 ans : 19 71 – 80 ans : 23

31 – 40 ans : 18 81 – 90 ans : 6

41 – 50 ans : 36 + de 90 ans : 0



Etat civil

L’état civil relève 74 célibataires, 104 mariés(ou partenariat enregistré), 13 divorcés et 5 veufs.


On prend les mêmes…

 Une douzaine de bourgeois participants à l’assemblée bourgeoise ont accepté le budget que l’on peut qualifier d’équilibré puisqu’il prévoit un excédent de charge de 2'210 francs.

 Il n’y a pas eu de surprise lors des élections. En effet, tous les membres du conseil ainsi que la secrétaire et le caissier étaient disposés à rempiler pour une nouvelle période. Ils n’étaient pas combattus et ont tous été réélus tacitement.

Le président, M. Benoit, a ensuite fait un tour d’horizon des activités 2012. Il a été notamment question du chemin de la montagne, du parc éolien et des difficultés dans la vente de bois.

Tous les bourgeois se sont ensuite retrouvés au Restaurant Communal, propriété de la bourgeoisie, pour un repas conviviale.

 

 Le conseil au complet

Louis Voiblet, caissier – Christine Henriksen, secrétaire –David Kohler, conseiller – Jean-Daniel Benoit, président – Marcel Benoit, vice-président

 

 


L'assemblée accepte tous les points de l'ordre du jour.

22 citoyens étaient présents à l'assemblée municipale.

Le budget présentant un excédent de recette de CHF 4'470.-- a été accepté à l'unanimité.

Tous les autres points ont également été acceptés sans opposition.

Pour terminer, la commune a remercié Lucille Pauli qui prend sa retraite bien méritée. Pour la remplacer, Claudine Leisi, déjà administratrice des finances cumulera les 2 fonctions.


Yvan Kohler, maire - Claudine Leisi nouvelle administratrice communale et Lucille Pauli qui quitte ces fonctions à fin 2013.

Chers Rominats :

 Dans une année, chaque moment compte ... Alors je vous souhaite :

  1 an d'Allégresse,

  12 mois de Plaisir,

  52 semaines de Bien-être,

  365 jours de Chance,

  8 760 heures de Succès,

  525 600 minutes d'Amour,

  pour un total de 31 536 000 secondes de bonheur !

Excellente année 2014!

Y. Kohler, maire


Les pompiers récoltent 675 francs pour le Téléthon

 Les années se suivent et se ressemblent. En effet, comme l’année passée, la formule de la soupe aux légumes, Wienerli et cakes en tous genres a été reprise avec succès.

Ce sont ainsi 765.—francs qui seront verser à Téléthon pour pour venir en aide aux malades atteints de maladies génétiques que l’on qualifie d’orphelines.

 

L’équipe des pompiers fidèles et toujours de bonne humeur.


Le coup de gueule du maire


Source: Journal du Jura 6.12.2013


Mini marché – maxi succès

Une dizaine d’exposants proposaient leurs produits à Romont. Pour le deuxième mini-marché de Noël, les artisans étaient regroupés sous une tente alors que la cabane forestière était réservée pour la restauration. Toute la journée, de nombreux visiteurs ont pu apprécier les travaux, déguster les spécialités régionales et se restaurer. Un mini marché qui a rencontré un grand succès et qui encouragera les organisateurs à renouveler l’expérience.

 Autres photos ici     et    ici


La maison de l'horreur

Nuit d'épouvante à Plagne le 1er novembre. Plusieurs personnes ont disparu...


Clic sur l'image pour voir d'autres photos              ou                ici   


«Se soigner avec les plantes, recettes de nos grands-mères»

Commission 3ème âge du Bas-Vallon

de Mme Germaine Cousin-Zermatten du Val d’Hérens
«Se soigner avec les plantes, recettes de nos grands-mères»

Mme Cousin s’est engagée à comprendre, conserver et valoriser un patrimoine naturel. Elle transmet son savoir de toute une vie offrant à chacun des possibilités concrètes de se réapproprier la culture du bien-être.
www.germainecousin.ch


Mercredi 30 octobre 2013
14h00 à la salle du Centre Communal à Péry


ouvert à tous


Pour des renseignements supplémentaires, un service de transport ,veuillez contacter notre présidente Mme Martina Allenberg à Romont au tél 032 377 30 53

Au plaisir de vous rencontrer nombreux.


Ouverture officielle d’un parcours VTT

Jeudi-soir les autorités de Granges, Longeau, Romont ainsi que divers invités étaient présents pour l’ouverture officielle du parcours VTT d’une longueur de 13 kilomètres avec une dénivellation de 370m.

Si le départ est fixé près du Restaurant « Chappeli », il est tout à fait possible d’entrer dans le parcours à Romont. Le circuit traverse 2 cantons et 4 communes.

L’idée a pris naissance il y a 6 ans sous l’initiative de la maison BMC qui cherchait un parcours pour tester leurs fameux VTT. Mais voilà, il ne suffit pas de placer quelques panneaux de direction dans la forêt pour faire une parcours « SuisseMobil ».
De nombreuse conditions, autorisations et permis ont retardé la réalisation. Finalement, c’est avec la collaboration de l’office du tourisme de Granges ainsi que l’accord des communes et bourgeoisies que le projet a pu  être réalisé.

Ce parcours en grande partie en forêt est très varié a été très appréciés par les « bikers » qui l’ont inauguré juste avant la partie officielle. Granges devient ainsi la ville du vélo avec une entreprise de fabrication de vélos hauts de gamme, une équipe professionnelle « BMC-Racing Team » participant aux grands tours, un vélodrome et un parcours VTT.

 

Profitant de l’occasion, la ville de Granges a présenté la transformation du Restaurant Chappeli. Ce restaurant situé en zone agricole ne pouvait être acheté que par un agriculteur ou devait disparaître. La ville de Granges désirait garder ce restaurant public, mais devait trouver un repreneur et c’est M. Ernst Thomke, co-créateur de Swatch, et habitant tout près qui a racheté le bâtiment. En effet, procédant plusieurs terrains dans l’Oberland et à l’étranger, et étant disposé à élever des animaux, il a pu être considéré comme agriculteur…. M. Thomke a ainsi promis de garder le restaurant public. Celui-ci est totalement refait et modernisé et sera ouvert au public au printemps.

Diaporama ici


Sortie annuelle des aînés.

De Romont BE à Romont FR

Plus de 90 personnes des villages de Romont-Vauffelin-Plagne et Frinvillier ont participé à cette journée dans le canton de Fribourg.
Après une visite de la ville de Fribourg avec le "petit train", le repas de midi a été pris à Romont FR en compagnie du Syndic M.  Brodard qui a présenté sa commune.

Une visite du musée du vitrail était également au programme. Tout le monde s'est ensuite retrouvé dans les deux restaurant de Romont BE 
pour manger la tourte Forêt noire. Un moment convivial apprécié par tous les participants.


Photos: Michel Huguelet


Photos Claudine Leisi

Clic sur l'image pour agrandir !

 


Le chemin de la montagne de Romont est ouvert

Après pratiquement plus d’une année de travail, le chemin de la montagne de Romont est ré ouvert au trafic.
Des dizaine de tonnes de matériaux ont été déplacés, concassés, réutilisés pour élargir cette route. Les virages ont aussi modifiés pour permettre le passage des camions de transport du bois et de nombreuses places d’évitement et de dépôt ont été aménagées. La mise au gabarit et le reprofilage de ce chemin forestier sont maintenant terminés. Il s’agira à l’avenir de créer un syndicat d’entretien pour garder l’ouvrage en bon état. Selon les informations de l’office forestier, l’accent a été mis sur la portance et les rayons des virages pour permettre, en priorité, l’exploitation de la forêt. C’est aussi pour cette raison que le projet a été largement subventionné. Le représentant du canton a d’ailleurs relevé la bonne collaboration des trois bourgeoisies concernées. A noter que pendant les travaux, une fourmilière des bois, espèce protégée, a dû être déplacé. Après quelques mois, les fourmis vont bien…


Les représentants des trois bourgeoisies de Longeau, Perles et Romont, les autorités communales, le bureau d’architectes et l’entreprise apprécie la qualité des travaux réalisés.
(Journal du Jura 5.9.2013)


Sauge tient ses premières autorités

Pas moins de 78 ayants droit ont élu lundi soir à Frinvillier les premières autorités de Sauge (fusion de Vauffelin-Frinvillier et Plagne).
Le Conseil municipal sera composé du maire Pierre-Alain Grosjean et des conseillers Patrick Villard, Adrien Boder, Patrick Sandmeier et Frank Krumm.



Les visages du futur exécutif de Sauge
Le mariage entre ces communes a été scellé le 28 février dernier et la nouvelle entité n'entrera en force que le 1er janvier 2014.
Mais avec cette élection, les nouvelles autorités pourront déjà préparer la mise en place de la commune de Sauge.
(source : Journal du Jura)


Montagne de Romont

L'assainissement de la route est en bonne voie...


Fermeture de la route Romont-Granges

Pour permettre l'assainissement de la route cantonale Romont-Granges, celle-ci sera fermée du 26.08.2013 à 07h00 au 31.08.2013 à 07h00.

Pour atteindre le village, il faudra passer par le chemin de la montagne de Romont.


DTC présentation de la nouvelle piste d'essais

La nouvelle piste d'essai, la plus grande de Suisse à été présentée aux autorités régionales. Des démonstations ont permis aux invités de mieux connaiître les activité du Centre.

Le DTC est une société anonyme à laquelle prend part l'économie privée et la Haute Ecole Spécialisée Bernoise de Technique et Informatique de Bienne (HESB-TI). Le DTC a été fondé en 1994 à la suite de demandes de l'économie à la Section de Technique Automobile de la HESB.

Diverses vidéos sont disponibles ici Plus de vidéos se trouvent sur la chaîne youtube DTC.

La nouvelle piste

 

Photos de la présentation de la piste ici


La nouvelle LAT va faire mal

Invité à donner des informations sur la carte des dangers et les conséquences de la nouvelle LAT, Monsieur Bärfuss du bureau ATB a donné de nombreuses informations intéressantes sur l’aménagement local de la commune.

Il ressort notamment que la commune possède une réserve de terrain à bâtir pour 170 ans. Or, le canton, sur la base de la nouvelle loi, accorde une surface de 5'000 mètres.

Il faudra donc tailler dans le gras puisque qu’environ neuf dixième des surfaces devront être sortie de la zone de construction et ceci pratiquement sans contrepartie.
Les propriétaires des parcelles en zone depuis des décennies et jamais vendues ont donc le choix, soit vendre et construire dans les 10-15 ans, soit accepter de dézoner et de voir la valeur de leur terrain divisée par 100. Les plans concernés par ces informations sont disponibles dans la salle communale et seront publiés sur le site Internet.

Malheureusement, seuls 11 personnes étaient présentes lors de l’assemblée municipale et de nombreux propriétaires concernés par la nouvelles LAT brillaient par leur absence.

Dans la foulée, l’assemblée a accepté les comptes présentant un déficit de 113'246.--. Les frais d’écolage à Bienne, le social, le déneigement et des corrections d’impôts sont à l’origine du résultat plus mauvais que prévu.

Dans les divers, le maire, M. Yvan Kohler, a donné des informations sur le projet de parc éolien, et sur la mise en service des Molok qui remplaceront les ramassages des déchets sur les points répartis dans le village.

Pour terminer cette belle soirée d’été, les citoyens se sont retrouvés dans le jardin public pour un apéro bien sympathique.

Présentation de ATB concenant la nouvelle LAT (Loi sur l'aménagement du territoire)        PDF/Romont_2013.06.18_Info-pop.pdf


 

Village celtique à Romont

Dans le cadre d’un travail de maturité, un jeune étudiant de Granges a découvert que sur le lieu-dit « Sur les Roches » un village celtique aurait existé.

Afin de faire découvrir à la population de Romont cet endroit et l’historique du village, le conseil municipal en collaboration avec la Bourgeoisie, a invité la population à se retrouver le vendredi 07 juin 2013 pour découvrir cet endroit inconnu. L’étudiant Elias Meier secondé par Francis Benoit ont eu le plaisir plaisir de fonctionner en tant que guide et historien, en langue allemande et française. Pendant deux heures, les participants ont découvert ou redécouvert des endroits sous un autre angle.

 Grâce à plus de 500 heures de recherches dans les archives, livres, interview, photos satellite et une cinquantaine de visite sur les lieux, Elias Meier à la certitude qu’un village celte important existait à Romont. Une chose est sûre, la position du site n’était pas due au hasard, mais à de nombreux calculs, mesures d’angle du soleil et autres lignes. Tous les détails figurent dans le travail de maturité. A noter que le village actuel n’a aucun rapport avec le lieu celte « sur les roches ».

Une belle soirée d’été qui s’est terminée avec une grillade offerte par la commune dans la cabane forestière mise à disposition par la bourgeoisie.



   

Toutes les photos ici

 

Elias Meier, 17 ans, habite à Granges. Il est étudiant à l’AKAD Collège à Zurich, école pour la maturité « sport étude ».
Spécialiste du 200 mètres, il a aussi de nombreuses médailles en athlétisme.
Le sujet « Sur les Roches – Qui donc a habité ici ? » était son travail de maturité qui été noté 6/6. Celui-ci peut être consulté au bureau communal.


 Portes ouvertes à Ciment Vigier


photo: Y. Kohler

PÉRY Ciments Vigier SA fête l’extension de la carrière Tscharner, un méga-chantier prévu pour une centaine d’années

Voyage au cœur de la carrière

YVES-ANDRÉ DONZÉ (Journal du Jura)

Quand vous sillonnez la cluse de Rondchâtel par la route, l’usine Ciments Vigier impose sa lourde masse fantomatique. Vous longez l’une des plus grosses industries du canton de Berne au rayonnement suisse. En un instant, vous vous sentez gagné par le mystère de la chimie et du minéral.

Tout en haut de la cluse, le kart jurassien dévoile ses couches calcaires et marneuses. C’est là que la carrière Tscharner 2013 offre une vision lunaire. Sur le côté Nord, l’extension prévue se passera à 90 m de profondeur, pour réduire la surface d’exploitation et, du coup, l’impact visuel. Le projet: assurerlamatièrepremièredurant une bonne centaine d’années.

Déjà opérationnelle, la carrière déshabille la montagne pour la rhabiller de verdure à mesure de l’avancement de son exploitation. Aufinal,ceneseraplusqueleprolongement de la combe longitudinale naturelle du Chasseral, avec ses biotopes reconstitués. Un exemple d’écologie. Ce n’est pas le seul. En parallèle, l’entreprise a initié 700 ha de surface de compensation et soutient les milieux naturels des espèces menacées.

A la veille de la fin du monde Aujourd’hui, c’estjourdefêteofficielle à la Tscharner. Il pleut à boire debout. Dûment casqués, bottés, encirés, nous embarquons pour le cœurdelacarrièreavecledirecteur général Max Kaspar, le chef de chantier Bernard Kernen, et Jacques Ganguin, chef adjoint de l’Office des eaux et des déchets du canton de Berne. Nous passons le grand tunnel de liaison de 2430 m, creusé pour des questions écologiques.Ilnousdonneaccèsau chantier. Nous rejoignons le machinistedelachargeuseChristophe Papillon pour une démonstration.

Les pluies entêtées de ces derniers temps ne facilitent pas, bien sûr,l’extraction. «Nousavonsreçule permis d’exploitation la veille de la fin du monde» , plaisante pourtant le patron, fier de l’avoir reçu, ce permis, en six ans de planification, et pour cent ans. Manifestement, il aime voir loin, il aime zoomer aussi: «Imaginez que la carrière est un laboratoire et les dumpers de 60 à 80 tonnes des éprouvettes». La chargeuse avance, brandit son godet de près de 20 mètres cubes et déverse sa précieusecargaison(500 000mètres cubes/an) dans le dumper.

Max Kaspar explique la géologie si particulière du site: des couches demarnesetdecalcairealternées, c’est l’idéal pour le mélange de matières premières servant à fabriquer le ciment. Elles sont concassées sur place, puis acheminées à travers le tunnel par un tapis roulant qui, profitant de la descente, fabrique 30% de l’énergie de la concasseuse. Tout est fait ici pour fabriquer de l’énergie et pour en réduire la consommation. Un barrage hydraulique va, à terme, fournir de l’électricité.

Les festivités ont lieu sur le site, dans une tente avec tous les partenaires politiques, économiques, écologiques, administratifs et, bien sûr, les bourgeoisies.

Une longue réflexion Durant la partie officielle, Max Kaspar affirme sa « volonté de se développer encore et encore» , mais que ce projet en cours est le résultat «d’une longue réflexion inscrite danslepaysage ».Enl’absencedela conseillère d’Etat Barbara EggerJenzer, tombée malade par ce temps pourri, Jacques Ganguin prononce son disours. Il est question ici de louer l’impact économique de l’entreprise Ciments Vigier SA, avec ses 1000 emplois, ses 900000tonnesdecimentproduit en 2012, dont près de la moitié absorbée par le canton de Berne, ses 70% d’énergie thermique fournie par des combustibles alternatifs dont 25% de biogènes. Vigier est présenté comme le meilleur élève des cimentiers suisses. Pierre Mosimann, coordinateur de la commission carrières, évoque toutes les intelligences mises en œuvre pourlanouvelleplanificationdela Tscharner, tandis qu’Alain Ducommun, président de la souscommission écologie (organe indépendant de surveillance), détaille l’œuvre de pionnier écologiquedeVigier.Ledéléguéduconseil d’administration, Markus Oberle, se montre ravi d’une telle transparence sans oublier de rappeler le rôle économique joué par Vigier dans le paysage suisse

 


Chemin de la Montagne de Romont

Commencés l’année passée, et malgré la prolongation de l’hiver, les travaux d’assainissement de la route de la montagne de Romont vont bon train.

Le 1er mai, les autorités bourgeoises et municipales de Longeau, Perles et Romont ainsi que l’office forestier, les ingénieurs, gardes forestiers et l’entreprise Weibel étaient invités à visiter le chantier.

Tous les participants ont pu constater l’importance des travaux. La route sera élargie et des milliers de mètres cubes de pierres ont d’ores et déjà été déplacés pour permettre aux camions de 40 tonnes d’utiliser cette route forestière à l’avenir pour l’exploitation des forêts.  Si l’assainissement de cette route, estimé à 1.86 millions de francs, est largement subventionnée, c’est bien parce qu’elle restera une route forestière. Elle pourra toutefois aussi être utilisée pour atteindre le Restaurant de la Montagne ainsi que les métairies.

Pendant les travaux, qui se prolongeront jusqu’en 2015, la route reste fermée pendant la journée. Elle est ouverte en fin de journée et le week-end.

Après la visite, tout le monde s’est retrouvé à la cabane forestière de la bourgeoisie de Perles pour l’apéro et d’excellentes saucisses grillées.



Tour de romandie cycliste 25.04.2013

Date et parcours de la course

2ème étape, jeudi 25 avril 2013 (Prilly Ouest-lausannois/VD– Grenchen/SO)

(Prilly Ouest-lausannois/VD – Chaumont/NE) – frontière cantonale NE/BE – (14.49 heures) – Nods – Diesse – Lamboing – Orvin – Frinvillier – Pieterlen – Lengnau (15.52 heures) – frontière cantonale BE/SO – (Grenchen/SO 1ère passage de la ligne) - frontière cantonale SO/BE – (15.47 heures) – Arch – Leuzigen (16.06 heures) – frontière cantonale BE/SO – (Nennigkofen/SO – Gossliwil/SO) – frontière cantonale SO/BE – (16.13 heures) – Arch (16.34 heures) – frontière cantonale BE-SO – (Grenchen/SO 2ème passage de la ligne) – frontière cantonale SO/BE – (16.40 heures) – Romont – Vauffelin – Plagne – Pieterlen – Lengnau (17.24 heures) – frontière cantonale BE/SO – (Grenchen/ SO).


La communauté scolaire La Baroche participe au 24ème Carnaval de Péry

Photos du cortège ici



clic sur l'image pour voir d'autres photos


Le balcon sur les alpes



Mimosa

La vente du mimosa a rencontré un vif succès et a rapporté 668 francs  qui apporteront un peu de bonheur aux enfants nécessiteux de notre région 
Un grand merci à tous ceux qui ont réservé un bon accueil à nos petits vendeurs de mimosa.


Les élèves et le corps enseignant vous remercient de votre générosité.


Les étoiles ont à nouveau brillé sur Romont

 Pour la troisième année de suite, le Club Sport Culture et Loisirs a organisé la nuit des étoiles.
Le 21 décembre, date de la fin du monde, a été retenue. Malgré cette menace, plus de 50 personnes ont fait le déplacement jusqu'à la cabane forestière pour un apéritif offert par la commune. Ensuite, raclettes et desserts ont permis de passer un bon moment de partage en attendant Noël. Cette année aussi, les citoyens ont joué le jeu en décorant leur maison par toutes sortes d’étoiles. Ainsi, de véritables artistes embellissent le village pendant les fêtes de fin d’année.


Le retour au chiffres noirs est prévu pour 2014

Le budget 2013 présentant un déficit de 55'785 francs n’a donné lieu à aucune question et a été accepté à l’unanimité. Il est vrais que selon le plan financier présenté aux 18 citoyens présents montre un retour aux chiffres noirs dès 2014. Un crédit de 40'000.—francs pour la réfection d’une route communale a aussi été accepté sans opposition.

Dans les « Divers », le projet d’installation de 2 conteneurs semi-enterrés et le nouveau chemin piétonnier reliant le quartier des Oeuches au centre du village  ont été présentés.

Parc éolien à la Mtg de Romont, le projet n'est pas abandonné

Le maire, M. Yvan Kohler, a aussi informé l’assemblée sur le plan directeur de parc éolien. Le projet de la Montagne de Romont n’est pas prioritaire mais celui-ci sera poursuivi dans le but de le faire passer en coordination « en cours » ou « réglée »  dans la prochaine révision, ceci d’autant plus que ce projet est situé dans une zone sans habitation et qu’un autre parc pourrait voir le jour à quelques kilomètres dans le canton de Soleure.
Le problème d’installation d’éoliennes sur la première chaine du Jura devra aussi être rediscutée, le canton de Berne étant déjà prêt à faire une exception pour le projet de Montoz-Pré Richard, alors pourquoi pas pour Romont.

Pas de fusion à Romont

Concernant la fusion, les communes de Plagne et Vauffelin ont « fermé la porte» à Romont, estimant que les quotités d’impôts étaient incompatibles et qu’elles n’étaient plus disposées à attendre et actualiser le rapport opérationnel suite au départ de la commune de La Heutte. Toutefois, les collaborations dans le domaine des écoles, des pompiers et autres syndicats ne devraient pas être remis en question.

Après les traditionnels vœux, un apéro a été organisé sur place, permettant de prolonger les échanges entre citoyens.


Téléthon

 Peut-être à cause de la neige, ou du froid, il y avait moins de monde que d’habitude à Téléthon.

Comme l’année passée, l’équipe des pompiers à fait une excellente soupe aux légumes avec wienerli.

De nombreux desserts, apportés par les participants, ont permis à tous de passer un moment de partage tout en soutenant une bonne action.

Le bénéfice de cette année se monte à 740.--- qui seront versés au Téléthon pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires

 


 

Succès de la petite exposition de l'Avent

De nombreuses personnes ont pu découvrir les spécialités de la région en mangeant une bonne soupe à la courge ou la raclette venue directement du Valais.



Assainissement du chemin de la Montagne de Romont

Les travaux ont débutés...


Halloween à Granges

    


Fermeture de la route de la Montagne de Romont


Un Lynx à Romont

 Par hasard, lors d’une sortie dans la forêt de la Montagne de Romont, quelle n’a pas été la surprise de Johann Schenk de se trouver en face d’un lynx peu farouche.

Vite une photo avec le téléphone portable et voici l’animal.


Photos Johann Schenk


JURA BERNOIS La révision du plan directeur des parcs éoliens de l’ARJB ne retient plus que deux sites:
la Montagne du Droit et celle de Tramelan

On dénombrera 35 machines

D’ici à 2035, la production éolienne devrait atteindre 115 GWh, avec les sites de la Montagne du Droit (à l’image) et de la Montagne de Tramelan. Peut-être plus si les projets intercantonaux se réalisent. STÉPHANE GERBER

PHILIPPE OUDOT
 
ROMONT Maire de la petite commune, Yvan Kohler se dit très déçu de la proposition de révision et déplore l’attitude de l’ARJB qui, a ses yeux, a toujours eu un a priori négatif vis-à-vis de son projet, qui comprend sept éoliennes. «Nous avons dépensé de l’argent pour des études afin de l’adapter aux exigences requises, sans résultat. Nous allons donc en discuter et prendre position. Nous allons sans doute défendre notre projet et inviter l’assemblée des délégués à refuser cette révision, ou éventuellement demander de lier notre site à celui du Harzertoutproche.» Ilconstatequesilarévisionestacceptéeetque le parc de la Montagne de Granges se construit, «nous aurions les nuisances du site soleurois, mais sans les recettes que rapporterait notre projet, soit 300 000 à 400 000 fr.»

Plagne, fête du village

Magnifique succès de la fête du village.

 

Le classement du concours


 

 

Lignes de bus 70/71

Horaire spécial en raison des travaux sur la route de Plagne

En raison des travaux de réfection de la route cantonale de Plagne, les bus de la ligne 70/71 ne peuvent pas circuler selon l’horaire habituel.
Un horaire spécial est en vigueur et la desserte de Plagne assurée par un aller-retour via Vauffelin. Les bus de la ligne 70 en direction de Orvin / Les Prés-d’Orvin sont également concernés car certaines courses font une boucle par Plagne.
Durée de la déviation: dès lundi, 23 avril 2012 jusqu’à fin octobre 2012
Vous trouvez l‘horaire complet au verso. Il est affiché aux arrêts et disponible sur notre page internet www.vb-tpb.ch. L‘horaire online des CFF ne peut malheureusement pas être modifié.
Pour toutes autres questions, adressez-vous à notre service clientèle au tél. 032 344 63 63 ou par mail service@vb-tpb.ch.

Horaire spécial des lignes de bus 70 / 71 durant les travaux de réfection de la route principale de Plagne.
      Cet horaire entre en vigueur le 23 avril 2012 et sera valable jusqu’à fin octobre

Cortège carnaval 20012 Péry

Clic sur la photo pour d'autres photos.

Clic sur la photo pour d'autres photos.


Plagne

Course de bob

Autres photos ici


ROMONT
Joachim est passé par là

La commune bourgeoise deRomont a été particulièrement touchée par la tempête Joachim. En effet, le vent tournoyant est entré dans les coupes de bois et denombreux arbres n’ont pas résistés.
Le prix de vente du bois ne couvrant pas lefaçonnage, il seralaissé sur place à moins que quelques subventions soient accordées pour récupérer difficilement les arbres entremêlés et situés à plus de 70m des chemins d’accès.
Ces dégâts auront certainement une influence sur les revenus de la bourgeoisie en 2012.  Conséquences, les gaubes ne seront pas payées en argent cette année, mais elles contiendront quatre stères de bois au lieu de trois habituellement.
Après ces informations, l’assemblée bourgeoise, reportée en janvier suite à un problème de publication, a accepté le budget 2012 présentant un bénéfice de 7 380 fr. Les ayants droit ont terminé la soirée dans la maison forestière avec plats froids et un bon verre. YK (Journal du Jura)


Un sixième mandat pour le maire

 

Lors de l’assemblée municipale du 13 décembre, les 18 citoyens  présents ont réélu le maire, M. Yvan Kohler pour un sixième mandat. Les 4 conseillers municipaux, soit MM. Roger Benoit, Michel Clémençon, Florian Luethi et Yohann Schenk ont également été reconduits dans leurs fonction à l’unanimité.

Le budget présentant un déficit de 38'590.—francs a également été approuvé sans opposition. Selon les informations données à l’assemblée, la quotité d’impôt aurait dû être abaissée de 3 dixièmes suite à la nouvelle loi sur la péréquation financière. Toutefois, vu le déficit, le conseil a proposé une réduction de 1,1 dixième, soit une quotité de 1,65. Selon le plan financier à 5 ans présenté à l’assemblée, la commune devrait retrouver les chiffres noirs dès 2013.

Le maire a ensuite informé l’assemblée sur l’avancement du projet de fusion 2 entre les communes de Romont-Vauffelin-Plagne et La Heutte, il a notamment précisé que pour lui, le projet à six communes était idéal mais que le projet à quatre communes, s’il n’est pas idéal est un projet raisonnable. Ceci reste à confirmer par l’étude en cours.

En ce qui concerne le parc éolien de la Montagne de Romont, il est toujours bloqué avec le risque que les développeurs investissent dans des parcs éoliens à l’étranger.

Le maire a aussi rappelé que toute la population est invitée à partager des moments de joie le 16 décembre dès 19h00 lors de la nuit des étoiles qui se déroulera dans la cabane forestière.

Après les vœux de santé, de bonne nouvelle année, et pour fêter la réélection du conseil, tout le monde était invité à partager un apéro aux 3 Sapins.


Pourquoi changer une équipe qui gagne

Les années se suivent et se ressemblent. En effet, comme l’année passée, la formule de la soupe aux légumes, vienerli et cakes en tous genres a été reprise avec succès.

Ce sont ainsi 945.—francs qui seront verser à Téléthon pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires.

 

Photo : L’équipe des pompiers fidèles et toujours de bonne humeur.


Celtor

Communiqué de presse

Les premières mesures du nouveau conseil d’administration
Depuis l’Assemblée Générale Extraordinaire du 17 octobre dernier, le nouveau conseil
d’administration de Celtor SA s’est réuni à quatre reprises pour décider du prochain avenir de
l’entreprise. Ces décisions sont nées de cette nécessité à renouer le dialogue, de retrouver
l’apaisement et la cohésion entre l’ensemble des actionnaires.
À l’issue de ces rencontres, le nouveau conseil d’administration a notamment décidé :
De renoncer à l’augmentation de la taxe au sac. Cette dernière restera donc inchangée.
Elle est maintenue au niveau des dernières années. Par exemple : 12 francs le rouleau
de 10 sacs de 35 l.
De concentrer les forces et les ressources disponibles sur les activités prioritaires de
l’entreprise et sur les projets financièrement supportables. Par conséquent, de stopper
le projet de centrale régionale de méthanisation. Cette décision pourra être réévaluée en
fonction de l’évolution du marché.
D'un commun accord avec M. Vincent Chapuis, de mettre un terme à ses activités de
directeur de Celtor. L'intérim sera assuré par l'équipe actuellement en place, à savoir M.
Jean-Pierre Haussener et Mme Lydia Sangsue avec l'appui du conseil d'administration.
Nous tenons à les remercier chaleureusement pour leur engagement dans ce processus
difficile. Durant le mois de janvier, le conseil d'administration finalisera l'organisation
qu'il souhaite mettre en place pour gérer efficacement et d'une manière pérenne la
société.
D’organiser une séance d’information destinée aux communes actionnaires. La date est
fixée au 25 janvier 2012.
Le nouveau conseil d’administration de l’entreprise souhaite redonner une vision communale de
la gestion des déchets de notre région dans un climat adouci. Les mesures prises sont transmises
dans un souci de transparence de l’information à la population concernée quotidiennement par le
ramassage des déchets.
Renseignement et information :
Pierre-Alain Schnegg, président du conseil d'administration de Celtor SA


ORVIN De nouveaux locaux et bientôt une nouvelle formule

L’«Echo du Bas-Vallon» innove et accueille

La rédaction de l’Echo du BasVallon ouvrait ses portes au public vendredi soir et samedi matin afin que chacun puisse visiter les locaux nouvellement installés à Orvin.

Bon nombre de personnes ont donc profité de l’occasion pour faire un tour dans le vieux village avant de rejoindre la rédaction, sise aux Oeuches 1. Sandra Burger, rédactrice et responsable, ainsi que Carole Lovis, responsable pour les journaux francophones de la Maison W. Gassmann SA, avaient prévu un accueil chaleureux et un apéro était offert à tous.

Changement de format De plus, et spécialement pour l’occasion, le numéro 00 de la nouvelle formule 2012 du petit journal, qui paraîtra en grand format dès janvier prochain, avait été imprimée et présentée au public.

Parmi les visiteurs, on releva la présence d’une délégation des communes municipales de Corgémont, Péry, Orvin et Romont et, parmi les invités, de Martin Bürki, directeur de Gassmann Media SA ainsi que Marcel Geissbühler, directeur général des médias W. Gassmann SA. Andrea Romann, polygraphe chez Gassmann SA, et plus proche collaboratrice de la rédactrice Sandra Burger, était également présente.

Un beau succès donc pour le petit journal du Bas-Vallon et les personnes qui en assurent la parution chaque semaine.

Bien installée dans ses nouveaux locaux, la rédactrice et responsable de l’Echo du Bas-Vallon: Sandra Burger. YVAN KOHLER
Article publié dans le Journal du Jura du 31.10.2011


 

Nouvelle secrétaires à la bourgeoisie

 Suite à la reprise de la rédaction de l’Echo du Bas-Vallon, Madame Sandra Burger a démissionné de son poste de secrétaire de la bourgeoisie. Elle a pris cette décision pour éviter une surcharge de travail et un soucis de disponibilité. Pour la remplacer, c’est Madame Christine Henriksen, habitante d’Orvin a été élue.

 Après quelques informations données par le Président, Monsieur Jean-Daniel Benoit, la soirée s’est terminée avec une bonne fondue offerte par la secrétaire sortante.


Fermeture de la route de l’entrée ouest de Romont jusqu’à l’école

En vertu des articles 65 et 66 de la loi sur les routes (LR) du 4 juin 2008 et de l’article 43 de
l’Ordonnance sur les routes (OR) du 29 octobre 2008, la route mentionnée sera fermée au
trafic, comme précisé ci-après :
Tronçon : De l’entrée ouest de Romont jusqu’à l’école
Durée : du mardi 4 octobre 2011 à 08h00 au mercredi 5 octobre 2011 à 06h00
Exceptions : Accès possible pour les transports publics et les bordiers le mardi 4 octobre
2011 de 08h00 à 11h00.
Motifs : Fraisage et pose de revêtement bitumineux.
Particularités : La pose de revêtements bitumineux étant dépendante des conditions
météorologiques, il est possible que les périodes de restrictions
doivent être reportées ou modifiées à court terme. Le cas
échéant, des communiqués diffusés par la radio renseigneront les usagers.
Dans tous les cas, le début, respectivement la fin des restrictions,
seront déterminés par le mise en place, respectivement l’enlèvement, de
la signalisation routière temporaire.
Renseignements : M. Laurent Möri ou M. Wesley Mercerat, tél. 032 482 60 90


Assemblée des Bourgeoisies du Jura Bernois

 

Par une magnifique journée d’automne, les participants à l’assemblée des Bourgeoisie se sont retrouvés à la Montagne de Romont pour le café et les petites tresses connues loin à la ronde.

L’assemblée s’est ensuite dirigée vers un endroit atypique pour les débats, c’est-à-dire dans la grange de la ferme aménagée pour la circonstance.

 Après le souhait de bienvenue des autorités municipales par le maire de Romont, M. Yvan Kohler et la présentation de la bourgeoisie du lieu par son président, M. Jean-Daniel Benoit, le président, Monsieur Gino Guerne a commenté le rapport d’activité 20110/2011 riche en activités et rencontres de tous genres.

Les comptes présentant un bénéfice de 522.55 ont été acceptés sans discussions tout comme le budget 2011/2012.

L’assemblée devait également procéder à des élections. Tous les membres ont été réélus par acclamations. Il s’agit du Président, M. Gino Guerne, du vice-président, M. Jean-Philippe Gauthier et de deux membres du comité, Messieurs Beat Neukom et Stève Garraux.

 Après un court débat, il a aussi été décidé de maintenir les futures assemblées le samedi matin.

Dans les divers, M. Gaspard Studer, président de l’Association des Bourgeoisies du canton du Jura a donné des informations sur la tendance du marché du bois. En résumé, la demande en bois est bien là, seule la conjoncture et le yoyo de la bourse décideront de la vigueur et de la santé de l’industrie du bois.

Il a aussi évoqué le rapprochement des trois associations bourgeoises de la région. L’aboutissement de ces contacts sera, à terme, la renaissance de la Fédération des Bourgeoisies de l’ensemble du Jura. Peu importe le nom qu’elle portera, l’essentiel étant de retrouver, de la Neuveville à Boncourt, des échanges au sujet des problèmes et préoccupations des communes bourgeoises.

M. Renaud Baumgartner, chef de la Division forestière, a rappelé que des subventions sont disponibles et que ce n’est pas l’argent qui manque, mais des projets ! Il encourage les corporations à lancer des programmes. Il incite également les bourgeoisies à entretenir des lisières de forêt afin d’attirer la faune dans ces zones et ainsi sauvegarder la forêt qui, par exemple, ne contient plus de petits sapins blancs mangés par le gibier.

M. Roland Benoit, président de CEFOJB, a recommandé l’utilisation du canal de vente du Cercle Forestier du Jura bernois, pour la vente de bois.

Après les débats, tout le monde s’est retrouvé sur la terrasse du Restaurant de la Montagne pour un apéritif offert par la municipalité et ceci en musique grâce à la fanfare Montagnarde de Plagne.

La journée s’est terminée par un excellent repas dans le Restaurant tenu par toute la famille Sperisen. Ainsi parents, enfants et amis avaient tous revêtu la chemise traditionnelle recouverte d’edelweiss pour l’organisation du repas et du service.

Photos ici et Diaporama ici


Péry souffle le chaud et le froid

C’est niet à une fusion des communes du Bas Vallon. Lors d’une conférence de presse mardi, le Conseil municipal de Péry a annoncé ne pas vouloir intégrer le projet actuellement à l’étude entre Romont, Vauffelin, La Heutte et Plagne. Il estime qu’une telle fusion comporte trop d’inconnues. Le Conseil municipal de Péry a proposé en revanche une fusion avec La Heutte.

Réaction énervée de la mairesse de La Heutte, qui n’était pas au courant. Nelly Schindelholz regrette le caractère unilatéral de cette annonce. Elle indique que La Heutte va poursuivre l’étude pour une fusion à quatre. En cas d’échec de ce projet, la commune pourrait envisager une union avec Péry. /fra


700 ans Frinvillier

2011-09-17_Frinvillier

Diaporama ici

FRINVILLIER Quelque 200 personnes ont pris part à la soirée du 700e de la commune

Les organisateurs ont dû faire face à une affluence inattendue

Description : http://epaperv2.bielertagblatt.ch/ee/JJ/_main_/2011/09/19/009/article1_1.jpg

Des «valets» bénévoles pour la circonstance.

L’affluence a dépassé les prévisions des organisateurs.

La première trace écrite mentionnant le village de Frinvillier date d’il y a 700 ans, en 1311. C’est un habitant de Frinvillier, Roland Villard, passionné d’histoire, qui a fait cette découverte. Ce qui a donné l’idée au Conseil communal de Vauffelin-Frinvillier de fêter l’événement. Cette fête du 700 de Frinvillier a été mise sur pied par les autorité bourgeoisiales et communales, l’Amicale, la Société des pêcheurs et le Badminton club et a eu lieu samedi.

Lorsque les organisateurs ouvrirent les portes de la halle de gymnastique à 16h30 pour accueillir les premiers invités et que débuta la partie officielle, la salle était déjà bien remplie et l’équipe des bénévoles a rapidement constaté qu’elle allait devoir rajouter des tables et des chaises. En effet, le nombre de personnes présentes avoisinait les 200, alors que les organisateurs en attendaient 150.

La soirée a débuté par les discours de bienvenue des autorités communales et bourgeoisiales, qui ont eu la bonne surprise de recevoir un banc en bois, cadeau des communes du Bas-Vallon.

Roland Villard a ensuite fait voyager l’assemblée dans le temps en présentant sa plaquette «Frinvillier, 700 ans d’histoire».

Inauguration de la première gare de Frinvillier, relation avec les communes voisines, artisanats et industries de l’époque: l’histoire du village fut racontée à l’aide de photographies, de dessins et d’anecdotes amusantes. Ce sont ensuite les enfants de la communauté scolaire qui ont occupés le devant de la scène. Sous la houlette de leurs professeurs, la cinquantaine d’élèves ont entonné quelques chants, en musique ou a cappella.

Les invités se sont ensuite vu offrir un copieux apéro agrémenté en musique et en danse par le Trio Willy, qui a fait vibrer la salle aux sons de l’accordéon et de la contrebasse, tenue par Dino Boldini, de Frinvillier.

C’est à l’heure du repas que le nombre important de personnes présentes s’est surtout fait ressentir. En effet, si les gens inscrits pour la paella, préparée par la Société des pêcheurs de Frinvillier, ont pu être servi rapidement, beaucoup de monde a souhaité profiter des grillades, ce qui a provoqué un peu de temps d’attente.

Le karaoké des conseillers Afin de bien digérer, les convives ont pu, en fin de soirée, s’adonner aux joies du karaoké concocté par le Badminton club Les conseillers communaux de Vauffelin-Frinvillier n’y ont pas échappé, et ont interprété la célèbre chanson de Joe Dassin «Aux Champs Elysées», sous les rires et les applaudissements de l’assemblée.

Des «valets» dévoués Les bénévoles de la soirée qui étaient vêtus d’un t-shirt avec l’inscription «valet» dans le dos, ont œuvré au bon déroulement de la soirée. Quant aux organisateurs, ils peuvent tirer un bilan positif de cet anniversaire.

Source: Journal du Jura du 19.9.2011



 

Communiqué de presse
Parc régional Chasseral


Reconnaissance fédérale du Parc régional Chasseral


6 septembre 2011
L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) attribue le label fédéral « parc naturel régional »
pour la période 2012-2021 au Parc régional Chasseral qui fait ainsi partie des territoires
d’excellence de la Suisse.
Ce label fédéral reconnaît à la fois les grandes valeurs paysagères, naturelles et patrimoniales
du Parc, la pertinence des projets de préservation et de valorisation de la région qui seront
menés les dix prochaines années ainsi que la volonté des 29 communes, des nombreuses
associations et organisations régionales et des habitants.
Le label fédéral ouvre également la porte aux soutiens financiers fédéraux et cantonaux. Ainsi
la Confédération vient de confirmer le montant de son financement pour les années 2012-2015,
qui correspond à 100 % du montant demandé.
Le label et les financements associés permettront à l’association Parc régional Chasseral de
mener à bien les projets. Les forces vives de la région ainsi que les initiatives développées
pourront donc compter sur un nouvel outil stable pour un développement durable de la région.
L’association Parc régional Chasseral voit sa démarche, initiée en 1998, reconnue et
consolidée et est grandement satisfaite de cette décision. Elle remercie la Confédération et les
cantons de Berne et de Neuchâtel pour leur important soutien dans les démarches menées.


C'est la fête ! 20 ans du Foyer Les Roches

Venez nombreux nous rendre visite, nous vous attendons


Route cantonale no 1325 : Frinvillier - Romont
Commune : Romont


En vertu des articles 65 et 66 de la loi sur les routes (LR) du 4 juin 2008 et de l’article 43 de
l’Ordonnance sur les routes (OR) du 29 octobre 2008, des perturbations du trafic ainsi que
des fermetures complètes auront lieu sur la route mentionnée, comme précisé ci-après :
Tronçon : De l’entrée ouest de Romont jusqu’à l’école
Durée : du mardi 2 août 2011 à 07h00 au vendredi 5 août 2011 à 17h00
Exceptions : Accès possible pour les transports publics et les bordiers du mardi 2 août
2011 à 7h00 au jeudi 4 août 2011 à 7h30.
Motifs : Fraisage et pose de revêtement bitumineux.
Particularités : La pose de revêtements bitumineux étant dépendante des conditions
météorologiques, il est possible que les périodes de restrictions
doivent être reportées ou modifiées à court terme. Le cas
échéant, des communiqués diffusés par la radio renseigneront les usagers.
Dans tous les cas, le début, respectivement la fin des restrictions,
seront déterminés par le mise en place, respectivement l’enlèvement, de
la signalisation routière temporaire.
Renseignements : M. Laurent Möri, tél. direct 032 488 10 27 (centrale 032 482 60 90) ou
M. Wesley Mercerat, tél. direct 032 482 60 92 (centrale 032 482 60 90)


Exposition réussie

Ce week-end, l’artiste Mme Ruth Ory exposait ses œuvres dans le jardin de sa maison.

Divers objets en terre cuite à 1200 degrés, résistants aux intempéries, représentant aussi bien des éléphants, des poules et autres animaux, que des personnages attachants attendaient les visiteurs. 

L’artiste fabrique chacune de ces œuvres entièrement à la main dans son atelier à Romont. Chaque création est unique et n’a rien à voir avec les objets moulés en série des pays asiatiques.


L’assemblée accepte tous les points de l’ordre du jour.

Les vingt-deux citoyens présents à l’assemblée, soit plus de 10% de la population ont accepté tous les points de l’ordre du jour à l’unanimité, soit les comptes bouclant avec un déficit de CHF 42'211.90 alors que le budget prévoyait un excédent de charges de Fr. 70'581.60, c’est-à-dire une amélioration par rapport au budget de Fr. 28'369.70.

Après discussion, l’achat d’une parcelle de terrain a été approuvé. Cet investissement permettra la construction d’un chemin piétonnier pour desservir la nouvelle zone de construction des Oeuches . Le reste de la parcelle sera ensuite revendue pour permettre la construction d’une maison.

Le maire, M. Yvan Kohler, a ensuite donné quelques informations sur les intentions du conseil communal, notamment sur le projet de parc éolien bloqué par les nombreuses études paysagères, financières, et révision du plan directeur. Le conseil communal, mécontent de la tournure des  événements et des retards qui s’accumulent, a refusé de s’engager dans  le projet JuraEole. Toutefois, il pourrait revoir sa position si de nombreuses communes adhèrent à la société.

Toute l’assemblée s’est ensuite retrouvée à Restaurant Communal pour partager le verre de l’amitié et profiter d’une belle soirée d’été.


Fête à l’école

La traditionnelle exposition des travaux manuels a, comme toutes les années, rencontré un véritable succès sous un soleil de plomb.

Tous les parents, amis et visiteurs ont eu l’occasion d’admirer les travaux réalisés par les élèves de la communauté scolaire La Baroche pendant l’année scolaire.

Le ravitaillement, organisé par la commission d’école, devant le collège, a permis aux visiteurs de se restaurer en partageant un bon moment.

Cette année, le bateau construit à l’aide des parents et les élèves pour le carnaval de Péry, a été remis à flot et a permis aux marins et pirates de l’utiliser comme estrade pour ravir le nombreux public avec des chants.

 


Attention aux arbres


Exposition de céramiques

Vendredi  1.7.2011        de 15h000    à    20h00

Samedi    2.7.2011        de 10h00      à    17h00

Chez l'artiste:

Ruth Ory
Route de Vauffelin 11
2538 Romont                032 377 23 38


Ouverture officielle de la grotte de la Montagne de Romont

Samedi 21 mai les sponsors, spéléologues, Scouts, autorités et habitants étaient invités à l’ouverture officielle de la Grotte de la Montagne de Romont. Après un apéro et quelques mots du pasteur Matthias Horchhut, le projet a été présenté par les spéléologues et plus particulièrement par Alex Symons de « La formation du Scoutisme Seeland».

Depuis les années 70, le gouffre était utilisé comme dépôt et s’était progressivement bouché. Toutefois, deux vaches sont tombées dans la cavité et mourraient. Pour éviter un nouvel accident, de lourdes pierres ont été installées et cachaient l’entrée.

Récemment, des scouts et des spéléologues ont redécouvert cette grotte. Ils ont et commencé à l’explorer et aménager le passage. Après avoir sécurisé l’entrée, ouvert des trouées pour les chauves-souris et le amphibiens, une échelle  d’une dizaine de mètres a été installée pour permettre l’accès à cette cavité de plus de 85 mètres de long, aboutissant à une grande salle à 14 mètres de profondeur. 

Sur rendez-vous, il est possible de visiter la grotte, mais il faut être équipé et prêt à ramper avant d’arriver à la grande salle haute de plusieurs mètres

         

   

Renseignements: 
Alexander Symons
emmenholzweg 3
4528 zuchwil

tel 077 429 34 17 ou 032 530 08 10


Les autorités visitent le réseau d'eau de Pieterlen

Le 21 mai 2011, les autorités bourgeoises et municipales étaient invitées à visiter la source modernisée de Perles.

Les visiteurs ont été impressionnés par l'ouvrage. Tout d'abort en passant devant un paroi vitrée ou l'on peut observer l'arrivée de l'eau dans les bassins, puis par la source elle-même dans une grotte entièrement réaménagée et comportant un système d'éclairage pour une présentation "sons et lumières" de l'alimentation en eau de la commune.

La particularité de Perles étant que toute l'alimentation en eau de la commune est gérée par la bourgeoisie qui est propriétaire de la source, des installation et du réseau des conduites.

Après la visite, un apéro sympathique à permis à tous les participant de partager un bon moment entre voisins.

 


 


Voleurs au Restaurant Communal

Dans la nuit de dimanche 8 mai 2011, des voleurs ont essayé de forcer une porte sans succès. Ils se sont rabattus sur une autre entrée et ont réussi à s'introduire dans le Restaurant Communal.

Alertés par le bruit, les voisins ont appelé la police qui a débarqué en force 35-40 minutes plus tard. L'intervention rapide a permis l'arrestation des cambrioleurs qui étaient encore dans le bâtiment.


Disparition d'un géant

Haut de 30 mètres, le dernier tilleul du village disparait. En effet, alerté par le conseil communal sur les danger que représente ce géant au milieu des maisons et dans l'impossibilité de trouver une personne pouvant assurer que l'arbre est sain, le propriétaire a décidé d'abattre le géant.

Un bucheron ou plutôt bucheron-alpiniste a donc commencé à éliminer branches par branches ce vieux tilleul tout en préservant les toits aux alentours.


Fermeture de la route cantonale

Pour permettre des travaux d’entretien et la pose de barrières contre les chutes de pierres, la route cantonale entre Romont et Vauffelin sera fermée la journée le 7 avril et du 11 au 21 avril 2011 de 7h30 à 17h30.

Le passage sera assuré pour les transports publics et le bus scolaire.


Séances d'informations JuraEole (Parcs éoliens)

District

Localité

Salle

Date

Pour les autorités communales

Pour la population

Courtelary

Corgémont

Salle de spectacle

19 avril

18h00

19h30

Franches-Montagnes

Saignelégier

Salle de spectacle de l'Hôtel de ville

20 avril

18h00

19h30

Ajoie

Haute-Ajoie

Salle de gymnastique de Chevenez

27 avril

18h00

19h30

Moutier

Moutier

Societ'Halle

09 mai

18h00

19h30

Delémont

Delémont

Salle du Conseil de ville

17 mai

18h00

19h30

La Neuveville

Diesse

Salle du battoir

18 mai

18h00

19h30


Plagne - Carnaval des enfants


L'occasion de rappeler que cette année, le FC fête ses 30 ans d'activités.


Nouveau magasin roulant à Romont

Depuis de début février, un nouveau magasin roulant s'arrête à Romont chaque mercredi de 13h30 à 14h15.
Le camion sert également les villages de Vauffelin et de Plagne.

Les prix pratiqués sont ceux de Denner et il est possible de commander ou de se faire livrer la marchandise à domicile.

Un "tous ménages" a été distribué avec toutes les informations.

 


Communauté scolaire La Baroche

La vente du mimosa a rencontré un vif succès et a rapporté Fr. 672.--  qui apporteront un peu de bonheur aux enfants moins chanceux de notre région.
 
Les élèves et le corps enseignant vous remercient de votre générosité.


Derniers jours pour le téléphone public

TÉLÉPHONE L’unique cabine publique bientôt supprimée. (LDD)
 

La dernière cabine téléphonique de Romont est sur le point de disparaître du paysage. Swisscom en ayant fait la demande, le Conseil communal a décidé de supprimer le poste public se trouvant au centre du village.

Une décision prise pour deux raisons principales. La première est la très faible utilisation de ce service. En effet, avec une moyenne de deux appels par mois, cette cabine téléphonique ne semble pas d’une très grande utilité à Romont.

Deuxième raison, ce téléphone ne peut pas être considéré comme service de secours, car il fonctionne uniquement avec une carte téléphonique. L’installation sera donc démontée très prochainement. /yk


Assemblée municipale 14.12.2010

L’assemblée municipale a accepté le budget avec un excédent de charge de 96'680 francs. Une augmentation 20 centimes de la taxe d’assainissement des eaux usées a également été acceptée.

Le plan financier démontre que pour les cinq prochaines années, les investissements prévus seront supportables pour la commune sans augmentation de la quotité d’impôts qui reste fixée à 1.76.

Nouveau conseiller

Suite à la démission de Madame Annette Jeanneret, un jeune conseiller, Monsieur Yohann Schenk (1986) a été nommé.

Le maire, Monsieur Yvan Kohler, a ensuite donné des informations sur le projet de parc éolien prévu à la Montagne de Romont. Concernant le projet de fusion II, le conseil communal attend maintenant les résultats de l’étude pour informer la population plus en détail et finalement décider si la commune de Romont reste dans le projet de fusion à quatre.

Pour terminer, le conseil a tenu à remercier Monsieur Bernard Kuhn qui a décidé de prendre sa retraite de fontainier. Nommé en 1989, M. Kuhn a surveillé, entretenu, et contrôlé le réseau d’eau pendant 21 ans. Au cours de cette période, il a fallu souvent se lever au milieu des nuits d’hiver pour rechercher des fuites et traiter des alarmes. Au cours des dernières années, le fontainier a du se former en informatique pour assurer la gestion du réseau. Pour le remplacer, le conseil à nommé Monsieur Urs Wiedmer.

 

Après les souhaits coutumiers, rendez-vous a été pris pour fêter, tous ensemble, la nuit des étoiles à Romont.


Bourgeoisie - Important crédit accepté

Douze bourgeois étaient présents lors de la dernière assemblée bourgeoise qui devait engager un important crédit pour l’assainissement de la route qui mène à la Montagne de Romont. 

En effet, les trois communes bourgeoises de Longeau, Perles et Romont envisagent de renforcer et mettre au gabarit la route  de montagne qui s'étend sur 7,5 km. Construite durant la 2ème guerre mondiale (1941-1944) et goudronnée en 1969 celle-ci s'est fortement dégradée et n'offre plus la sécurité nécessaire pour l'exploitation des forêts. Le projet, incluant aussi la construction de 1050 m de route forestière sans revêtement et 1800 m de pistes, est estimé à 1'860'000 francs dont 50% à la charge de la bourgeoisie de Romont, 30% pour celle de Longeau et 20% pour Perles. Profitant d'un taux de subventionnement de 70% sur la construction et 50% pour le nouveau revêtement, les coûts restants à charge de la bourgeoisie de Romont s'élèveront à 345'000 francs. Une participation d'autres communes bourgeoises et de la commune municipale sera aussi demandée. Après discussion, et en espérant que les propriétaires de chalets contribueront aux frais, le crédit brut de 930'000 francs a été accepté à une forte majorité. 

Le budget 2011 présentant un excédent de charge de 3'444 francs a été accepté sans difficulté. 

Le président, Monsieur Jean-Daniel Benoit, a ensuite donné quelques informations sur les travaux et programmes en cours.  

Une discussion sur le projet de Parc éolien, sur le territoire de la bourgeoisie à la Montagne de Romont, a montré qu’un tel projet est très complexe à mettre en place. Le maire, Monsieur Yvan Kohler – bourgeois de Romont-, a informé l’assemblée qu’un groupe de travail étudie la création d’une société qui serait chargée de coordonner tous les projets futurs. La vision étant « de fédérer les collectivités publiques autour d’un modèle d’affaires qui conduit à un développement des énergies en général et de l’éolien en particulier dans le Jura et le Jura bernois dans l’intérêt public envers les développeurs et les investisseurs ». 

Les discussions se sont terminées avec le verre de l’amitié au Restaurant Communal.


Telethon 2010

Cette année aussi une excellente soupe aux légumes préparée par François attendait les citoyens soutenant le Téléthon.

Cafés, cakes et desserts préparés par les amis des pompiers ont permis à tous les participants de restaurer et de passer un bon moment.

Cette année CHF      ... récoltés seront versés pour lutter contre les maladies génétiques rares telles que: les maladies neuromusculaires, la mucoviscidose, le syndrome de Marfan, etc.

Quelques photos


Promotions civiques 2010

Cette année, Romont organisait les promotions civiques pour les communes du Bas-Vallon.

Après le salut des autorités, le maire, M. Yvan Kohler, incita les nouveaux citoyens à s'engager dans la vie publique et politique.

M. Patrick Villard, commandant, se chargea ensuite de présenter l'organisation des pompiers et encouragea les jeunes à rejoindre le corps des pompiers.

Après une présentation des véhicules, les 29 participants à la soirée se sont rendus au Restaurant Communal pour partager une fondue dans la bonne humeur.


Une fondue, de la bonne humeur et les jeunes du Bas-Vallon n'ont pas attendu la politique pour fusionner !

Diaporama


FUSION DES COMMUNES DU BAS-VALLON

Romont, Vauffelin, Plagne et La Heutte remontent au front


(PHILIPPE OUDOT, JdJ)


Deux ans et demi après l’échec de la création de la commune de Rondchâtel, les quatre qui avaient dit oui lancent un nouveau projet, sans fermer la porte aux deux qui avaient refusé. Les citoyens voteront en 2012, et la nouvelle entité pourrait voir le jour en 2013.

COMMUNES DU BAS-VALLON Les quatre maires (de g. à dr.) Rose Bassin, Nelly Schindelholz, Micheline Huguelet et Yvan Kohler, ainsi que Gilles Léchot, du bureau Compas, y croient dur comme fer. (STÉPHANE GERBER)

Mis en veilleuse après le refus d’Orvin et de Péry, le 1er juin 2008, le projet de fusion des communes du Bas-Vallon prend un nouvel envol. Hier, Rose Bassin, Nelly Schindelholz, Micheline Huguelet Cuixeres et Yvan Kohler, respectivement maires de Plagne, de La Heutte, de Vauffelin et de Romont, en ont présenté les grandes lignes aux médias, en compagnie de Gilles Léchot, gérant du bureau Compas Management Services, qui avait piloté le processus de fusion de Rondchâtel. Le nouveau projet a été présenté mercredi soir aux exécutifs des quatre communes, ainsi qu’à l’ensemble de leurs employés, qui l’ont plutôt bien accueilli.

«Nous avons décidé de repartir à quatre, mais sans fermer la porte aux deux autres», a souligné Micheline Huguelet. Car si la situation est bloquée à Orvin où le refus avait été très net, elle semble plus ouverte à Péry. «Le Conseil municipal, dont tous les membres sont nouveaux, n’est certes pas entré en matière sur notre projet, mais lors de la votation, le ‹non› ne l’avait emporté qu’avec sept voix de différence. De plus, des citoyens favorables à la fusion avaient déposé une pétition munie de 326 signatures», a-t-elle rappelé.

Pour Gilles Léchot, le relancement du projet est tout à fait logique, «car les raisons qui avaient conduit à celui de Rondchâtel n’ont pas changé, qu’il s’agisse des difficultés à trouver des citoyens qui s’engagent, ou à financer les investissements». La nouvelle entité comptera 1400 habitants, soit 400 de plus que le seuil minimum fixé par le canton pour les fusions. Il a certes admis que si le projet à quatre voit le jour, la nouvelle commune n’aura pas de continuité géographique, puisque La Heutte sera isolée, «mais ce n’est pas un obstacle. Dans le canton de Lucerne par exemple, il existe une situation tout à fait comparable.» De son côté, Yvan Kohler s’est dit persuadé qu’une fusion à quatre serait une première étape vers une entité plus cohérente, à cinq avec Péry, ou sans doute à six, à plus long terme, avec Orvin.

En tout cas, les quatre mousquetaires n’entendent pas laisser traîner les choses, notamment pour pouvoir profiter des subventions cantonales – même si elles sont nettement moins élevées que dans d’autres cantons, Neuchâtel ou Fribourg par exemple. Comme l’a relevé Yvan Kohler, «nos communes n’ont plus la taille suffisante pour continuer de fonctionner normalement, et les collaborations intercommunales – dans une trentaine de domaines – ont atteint aujourd’hui leurs limites. La fusion est donc la suite logique.» Et pour illustrer ses propos, il a indiqué que Romont confiait désormais sa comptabilité à l’administratrice des finances de La Heutte, et son secrétariat à la caissière de Vauffelin.

Une première analyse portant sur les modifications par rapport au projet Rondchâtel est attendue pour fin mars 2011. Les autorités des quatre communes prendront ensuite position. Celles de Péry en seront aussi informées. «Si le Conseil municipal n’y est pas favorable, les citoyens pourraient lui forcer la main, soit lors d’une assemblée municipale, ou en lançant une initiative», a glissé Micheline Huguelet.

Une fois la décision d’aller de l’avant prise – à quatre ou à cinq – il s’agira de plancher sur le projet de fusion concret: localisation de l’administration, quotité d’impôt, etc. Sans être déterminante, la quotité a une influence non négligeable dans de tels projets. Aujourd’hui, elle est de 2.2 à Vauffelin (elle devrait bientôt passer à 2.1), de 2.04 à Plagne (bientôt 2.02), de 1.76 à Romont, et 1.73 à La Heutte. Pour rappel, celle prévue pour le projet de Rondchâtel était de 1.6, égale à la quotité de Péry, la plus basse des six communes.

Comme l’a souligné Gilles Léchot, «le projet pourra s’appuyer en grande partie sur le travail déjà réalisé pour Rondchâtel, car beaucoup de choses restent comparables. Il s’agira aussi d’éviter certains écueils, en renonçant peut-être à un législatif élu», a relevé Gilles Léchot. Le projet devrait être ficelé pour fin 2011 et conduire à une votation en 2012. «Si tout se passe comme prévu, la nouvelle entité pourrait officiellement voir le jour en 2013 ou 2014», a estimé Micheline Huguelet


CERCLE DES COMMUNES DU BAS-VALLON

Quid des éoliennes?

La deuxième assemblée annuelle des autorités du Bas-Vallon a été accueillie jeudi soir à la Swiss Olympic House à Macolin. Deux dossiers ont retenu l’attention des représentants des communes: le projet «Parc éolien de la montagne de Romont» et la réhabilitation de la Step de Frinvillier.

Les discussions autour du parc éolien ont été longuement menées jeudi soir lors de l’assemblée du cercle des communes du Bas-Vallon. Les sept exécutifs ont été rendus attentifs au fait que des investissements avaient d’ores et déjà été réalisés par la commune de Romont et la société RenInvest. L’aboutissement du projet serait synonyme de retombées financières rétribuées en pourcentage du chiffre d’affaires et reversées au niveau local.

Bien que retenu parmi huit autres, le site n’a pas été jugé prioritaire par l’Association régionale Jura-Bienne (ARJB). Roland Eichenberger, responsable technique de RenInvest, a dénoncé la valorisation des sites des montagnes du Droit, de Moutier et de Tramelan au détriment des autres. «Le parc de Romont pourrait très bien rivaliser en termes de potentiel productif avec les autres sites privilégiés par l’ARJB», a-t-il déclaré. Installé en 2009, un mât de mesure a permis de confirmer les conditions de vent favorables. D’autres investigations ont permis d’identifier deux secteurs adéquats pouvant accueillir au maximum sept aérogénérateurs d’une hauteur de 146m. Rien n’est cependant acquis. Une étude paysagère menée par un bureau neuchâtelois propose en effet de concentrer l’ensemble des éoliennes sur le site de MontSoleil. Un cas de figure qui remettrait en cause une partie – voire la totalité – des neuf projets retenus par le plan directeur. En outre, un projet de parc éolien soleurois à quelques kilomètres de Romont est aussi à l’étude. S’il venait à aboutir avant celui de Romont, la commune en supporterait les nuisances sans en retirer les bénéfices.

Le président du Syndicat pour l’épuration des eaux usées de la région des gorges Valentin Grosjean est rapidement revenu sur les raisons ayant conduit les communes du Bas-Vallon à opter pour un traitement de leurs eaux usées à Bienne. Actuellement, les bassins de la station de Frinvillier ont été déconstruits, le bâtiment de la Step est presque entièrement rasé et la revitalisation du site est en passe d’être terminée.

Le maire d’Evilard-Macolin Daniel Nussbaumer a encore salué André Simonin (ancien maire de Vauffelin-Frinvillier) et Rose Bassin (mairesse de Plagne) pour leurs législatures respectives. Le relais a ensuite été transmis à la commune de La Heutte qui accueillera le cercle en 2011./sat
(source: Journal du Jura)

diaporama

La route sera encore longue

ci-dessous, la procédure jusqu'au projet définitif


Contrôles de vitesses à Romont

Pour les 2 emplacements que vous avez choisis, l’analyse donne les résultats suivants :

• La valeur statistique V85 ne dépassait pas la vitesse maximale tolérée (la limitation légale plus une marge de tolérance de 5 km/h);

• La valeur statistique V50 était également conforme à la limitation légale et ne présente ainsi pas de problèmes aux deux sites étudiés;

• Il y a eu 0.0 et 0.2 % des véhicules qui ont dépassé les 55 km/h, 0.0 et 0.6 % les 50 km/h, comme le montre l'aperçu annexé des analyses;

• Il n'y a pas eu de dépassement extrême1. De tels pourraient représenter un danger potentiel important.

Rappelons dans ce contexte que – selon l'état actuel – le permis devrait en principe être retiré pour un excès de vitesse de 21 à 24 km/h à l'intérieur des localités (aucun cas pour les deux sites),
de 26 à 29 km/h sur les routes à l'extérieur des
localités et
de 31 à 34 km/h sur les autoroutes.
Au­delà, le retrait devient automatique.
(arrêt 124 II 259/1998 du Tribunal Fédéral)


MEURTRES ET MYSTÈRES A PLAGNE

C'est lors de la foire aux monstres que le nombreux public a assisté à spectacle spectaculairement spectaculaire !!

Comme chaque fois, les organisateurs du repas "Meurtres et mystères" on fait très fort comme vous pouvez le voir sur les photos ici ou sur le diaporama.


Sortie des aînés

Cette année, c’était au tour de la commune de Romont d’organiser la sortie annuelle des aînés des trois communes de Romont Vauffelin et Plagne.

Ce sont 66 personnes qui sont parties de Romont en direction du Lac de Gruyère pour la pause café croissants puis direction Bex pour la visite des mines de sel. A midi un excellent repas  a été servi à l’auberge du Bouillet, toujours à Bex. Le retour par le Col des Mosses a conduit les participants à  Moosseedorf  au Seerose pour les 4 heures (presque le souper) vu le retard pris sur les routes encombrées.

La sortie annuelle financée par les trois communes municipales, les trois communes bourgeoises et la paroisse sont toujours très appréciées et permets aux personnes âgées de  la région de se retrouver dans la bonne humeur.

 

 


Orvin

Maison Robert. Fête au Jardin

L'Association Maison Robert au Jorat AMR, présidée par M. Lucien Boder, a pour but de gérer, d'entretenir et d'utiliser la maison où vécut la famille des peintres Robert. L'association permet l'accès au public de cette maison et recherche le contact avec les gens du village et des environs. Pour atteindre cet objectif, l'AMR organisait ce week-end une "Fête au Jardin" qui a permis au nombreux visiteurs de découvrir cette magnifiques villa, construite par Léo-Paul Robert en 1907 et aujourd'hui rachetée par une fondation.

Pendant ces deux jours, une exposition inédite des tableaux de Paul-André Robert, mis à disposition par des collectionneurs privés de la région, sur le thème du vallon d'Orvin était organisée et présentée par la fille du peintre, Madame Elisabeth Reichen-Robert, qui habitait encore le bâtiment il n'y a pas si longtemps.

Dans les autres, des artistes locaux présentaient leurs travaux de Patchwork alors qu'au 2ème étage un court métrage de Yvan Kohler montrait les alentours de la maison au cours des saisons. A noter que l'auteur de cet article et maire de Romont M. Yvan Kohler et le réalisateur du film M. Yvan Kohler sont deux personnes différentes, ce qui n'a pas manqué de créer quelques confusions lors de l'organisation.

Les sociétés locales participaient aussi à l'événement, notamment Le Marché Artisanal, l'association du Four à Pain et la fondation Collection Robert.

Les deux journées étaient agrémentée par diverses activités musicales, concert de flûte de pan, chants des élèves de l'école d'Orvin, fanfare, etc.  et bien sûr par des intermèdes culinaires au jardin.

Madame Brita Seach, présidente du comité d'organisation, ainsi que tous les membres espèrent bien redonner vie à ce lieu en organisant d'autres manifestations telles que concerts et expositions, location pour séminaires, conférences, visites de classes, etc. Le président de l'association, M. Lucien Boder,  serait également très content d'accueillir de nouveaux membres qui peuvent s'inscrire chez lui, à la Route principale 6 à 2537 Vauffelin.

 

Diaporama 


Sérénade au village

Chaque année, la fanfare «La Montagnarde » se déplace dans les villages voisins pour donner une petite sérénade. Mardi-soir, c’est Romont qui avait l’honneur de recevoir les musiciens qui ont ravi le public réuni devant l’école.

Interprètes et public se sont retrouvés ensuite à l’Hôtel des 3 Sapins pour partager le verre de l’amitié.



Incendie au camping

Alerté peu avant midi, pas moins de six véhicules des pompiers sont arrivés rapidement dans le Camping Club de Granges.
Arrivés sur place, les pompiers ont pu constaté que le propriétaire avait réussi à éteindre l'incendie de sa caravane  à l'aide de son extincteur.

L'origine du sinistre est certainement due au frigo à gaz qui, par la canicule, a surchauffé et mis le feu à l'isolation entre la caravane et l'annexe en bois et toile.

 


Assemblée bourgeoise 2010

Comptes bénéficiaires

Pour la première fois, l'assemblée bourgeoise se déroulait dans la nouvelle maison forestière pratiquement terminée. Les 10 bourgeois présents avaient de la peine à s'imaginer que cette construction était l'ancien stand de tir désaffecté.

Après la présentation de la cabane par le président, la caissières, Mme Josiane Aeschlimann, présentait pour la dernière fois les comptes 2009, puisqu'elle passe le témoin au nouvel administrateur des finances, M. Louis Voiblet.
Ces compte bouclant avec un bénéfice de 46'066.85 francs ont été acceptés à l'unanimité.

Après discussion un crédit de 60'000.-- a aussi été accepté pour rénover un petit appartement situé dans le Restaurant Communal, propriété de la bourgeoisie.

Pour terminer, le président, M. Jean-Daniel Benoit à donné quelques informations sur les projets en cours, notamment sur l'assainissement du chemin de la montagne de Romont, projet de plus d'un million de francs, mais largement subventionné.

Le maire, M. Yvan Kohler, a aussi informé l'assemblée sur le projet de Parc éolien prévu sur le terrain de la bourgeoisie à la montagne de Romont. La commune et la bourgeoisie soutiennent ce projet qui serait un "plus" pour notre région. La discussion s'est terminée dans la bonne humeur par une belle soirée d'été avec les produits du terroir.


Les bourgeois découvrent leur nouvelle maison forestière.


50 ans du Jass Club

Lors de la fête des 50 ans du Jass-Club de Plagne, un tableau a été dévoilé et qui rappellera l'évènement.            

Diaporama ici          


Le comité


Exercice pompiers aux Roches


Source: Journal du Jura
Un des buts de l’exercice consistait à mettre en pratique le nouveau dispositif d’engagement, la police cantonale étant dans de telles situations le coordinateur d’engagement de front, c’est-àdire coordinateur général et gestionnaire des rapports périodiques des différents chefs d’intervention et si nécessaire organisateur de moyens supplémentaires. Les autres buts consistaient à tester la rapidité d’intervention et la prise en charge de vraies victimes et non de mannequins ou de figurants.

Si à l’heure des bilans le début d’intervention a paru très long à certains, la prise en charge des pensionnaires a été jugée très bonne et la collaboration et coordination entre les différents services bons. Chaque entité professionnelle ou de milice tirera des leçons de cet exercice à l’interne, en vue d’améliorer son efficacité future.

Ainsi donc, samedi matin de bonne heure, un pensionnaire du foyer pour personnes âgées Les Roches chauffe de l’eau sur le réchaud à gaz installé dans sa chambre. Souffrant de difficultés respiratoires, le pensionnaire est relié à une alimentation d’oxygène. Une mauvaise manipulation du réchaud à gaz provoque un départ d’incendie, le pensionnaire s’enfuit de sa chambre, atteint le bout du couloir, mais s’écroule au sol inanimé, bloquant la fermeture de la porte anti-feu de l’entrée de l’unité ouest, deuxième étage.

L’alarme automatique se déclenche à l’interne, le personnel du foyer se rend sur les lieux pour évaluer la situation. L’alarme est confirmée, le corps du malheureux est déplacé afin que la porte se referme et que le feu ne se propage pas à tout le bâtiment. Trois pensionnaires de cette unité sont encore dans leurs chambres, dont un à mobilité réduite et un en fauteuil roulant. Le couloir du deuxième étage côté sud est enfumé, les pensionnaires sont dans leur chambre.

Après avoir été informés et préparés psychologiquement, 22 pensionnaires ont accepté d’être évacués par les sapeurs. Tandis qu’une partie des effectifs de la protection respiratoire maîtrise le sinistre fictif et ventile les locaux enfumés, une autre partie procède aux évacuations de personnes. Des échelles sont dressées à l’extérieur, le camion nacelle de la ville de Bienne arrive en renfort, les pensionnaires sont évacués et pris en charge par les ambulanciers et le Care Team.

Le nombre de patients étant très important, un poste de prétriage a été installé non loin du site et c’est à partir de là que les blessés sont transportés en ambulances sur la place du village, transformée pour l’occasion en base sanitaire avec poste médical avancé PMA, salle de triage et remorque CATA (catastrophe). De là, les blessés sont transportés dans les différents hôpitaux régionaux et cantonaux, selon la gravité de leur état... Sur le coup de midi, le calme était revenu dans le foyer, certains pensionnaires garderont un bon souvenir de cette journée, d’autres un peu moins, mais tout était fictif et s’est déroulé sans incident et c’est le plus important finalement! /sbs


Swiss500miles

En 2010 la troisième édition du swiss500miles a eu lieu. Le swiss500miles est un event  dédicacé aux  possesseurs de Harleys et Buells qui aiment leurs motos et qui jouissent de partager leur passion avec des confrères.

L’enjeu:
swiss 500 miles est un trajet a travers la Suisse sur une distance de 805 km. Ce tour sera parcouru dans un délai de 24 heures.
 Après l’enregistrement et le prologue, la course démarre samedi après-midi à un emplacement encore inconnu. L’arrivée doit être atteinte dimanche après-midi après 24 heures au maximum. Au départ et à chaque point de contrôle un plan d’itinéraire mène au point de contrôle suivant. Les plans ne sont remis qu’en cas où la route décrite a été suivie minutieusement. Le swiss500miles peut être réalisé seul ou en groupe composé individuellement. Il est indiqué d’emmener une carte routière suisse.

La récompense :
Chaque participant ne reçoit qu’un pin swiss500miles. Mais l’expérience exceptionnelle de parcourir jour et nuit des routes inconnues, de tester son jusqu’au-boutisme et d’être en route avec des centaines de confrères - tout cela  le vaut son pesant d’or!
Ce pin, en tant que souvenir et décoration, ne vont recevoir que les participants qui ont réalisé le trajet dans les limites temporelles prescrites.

clic ici pour un diaporama plein écran



Confirmations dans la paroisse de Rondchâtel

19 jeunes confirmeront cette année. L'église étant trop petite, les jeunes ont été répartis en 2 groupes.

Le premier groupe confirmait à l'ascension à Orvin

Le deuxième groupe se retrouvera dans 15 jours.


Montagne de Romont

Vendredi 30 avril, les bourgeois de Romont étaient invités à la Montagne de Romont pour prendre congé de la secrétaire/caissière, Madame Viviane Aeschlimann qui quitte le conseil bourgeois après 11 ans de service.

Pour la remplacer, Madame Sandra Burger d'Orvin et M. Louis Voiblet de Vauffelin ont été élus lors de la dernière assemblée bourgeoise.

Nouveaux métayers

Cette soirée fondue fut également l'occasion d'annoncer la nomination officielle des nouveaux métayers, soit Monsieur et Madame Sperisen qui prennent la succession de German Sperisen, père. Ce n'était pas vraiment une surprise puisque le Restaurant et la ferme sont déjà gérés par le couple depuis plusieurs dizaines d'années.


Les nouveaux métayers de la ferme et du Restaurant
Alice et Germann Sperisen


 

Les maires et secrétaires du Jura-bernois à Berne

Invités par Chantal Bornoz Flück, présidente du Grand Conseil, les maires et secrétaires de 35 communes se sont donné rendez-vous devant la Tour de l'Horloge pour une visite de la vieille ville de Berne.

Après avoir découvert quelques secrets et particularités des vieux quartiers, tout les participants se sont retrouvés pour visiter l'Hôtel du gouvernement.

L'initiative de Chantal Bornoz Flück a été appréciée par tous et après les remerciements la soirée s'est terminée en beauté par un repas local, "le plat bernois".

 

        Diaporama ici
Visite en groupe de la vieille ville de Berne


Le K-Max au travail

Alerté par un bruit inaccoutumé, les habitants de la région pouvaient voir mardi un hélicoptère K-Max de 1500 chevaux transporter des arbres à proximité de la ligne à haute tension entre Romont et Vauffelin.

L'engin consommant environ 350 litres à l'heure est ravitaillé sur place. Le kérosène est délivré directement par un camion-citerne appartenant à la compagnie.
Ceci évite tout gaspillage, tout déversement dû à la manipulation de fûts et permet donc à l'hélicoptère de se remettre plus vite à sa besogne.

 

Photo: Le K-Max au ravitaillement


Carnaval de Péry avec les élèves de la communauté scolaire La Baroche

2010-03-06 Carnaval Péry
(cliquer sur l'image)

Distribution de carottes

La Communauté scolaire La Baroche participait pour la première fois avec des élèves de Plagne qui ont rejoint leurs camarades de Romont, Vauffelin et Frinvillier.
31 lièvres et tortues, ont tout au long du cortège, distribué plus de 20 kilos de carottes aux spectateurs.


Clic sur l'image pour agrandir


BOURGEOISIE DE ROMONT

Conseil opérationnel


LE CONSEIL BOURGEOIS et la secrétaire démissionnaire. De g. à dr.: David Kohler, Viviane Aechlimann, Jean-Daniel Benoit et Marcel Benoit. (Y. KOHLER)

Lors de la dernière assemblée bourgeoise en décembre 2009, il n’avait pas été possible de procéder aux élections. Dès lors, l’administration de la commune bourgeoise de Romont était en «suspens». Les choses sont rentrées dans l’ordre mercredi dernier. Tous les membres du conseil se sont représentés et ont été réélus, soit président Jean-Daniel Benoit, viceprésident Marcel Benoit et membre du conseil, David Kohler. A noter que Marcel Benoit siège au conseil depuis près de 40 ans.

Viviane Aeschlimann, secrétaire et administratrice des finances, ayant démissionné pour raisons professionnelles. Il s’agissait de trouver des remplaçants. Sandra Burger, secrétaire, et Louis Voiblet, administrateur des finances, ont été désignés par l’assemblée, composée de 11 ayants droit.

Le président Jean-Daniel Benoit n’a pas manqué de remercier Viviane Aeschlimann qui quitte ses fonctions après 11 ans au sein de l’administration bourgeoise.

Dans les divers, il a été question de l’assainissement d’un petit logement situé dans le restaurant Communal – qui appartient à la commune bourgeoise – et l’assainissement du chemin menant à la montagne de Romont. Le coût de ces travaux est estimé à 1,35 mio de fr. à répartir entre les différents propriétaires.

Après déduction des subventions, il resterait un montant d’environ 200 000 fr. à charge de la bourgeoisie. Le crédit sera soumis à l’assemblée de juin. La transformation de l’ancien stand de tir en cabane forestière est bientôt terminée et le local devrait être disponible dès le mileu de l’année 2010. /Source: Journal du Jura/yk

 


Une artiste rominate expose dans les marchés de Noël

Vous cherchez une idée de cadeau pour Noël ?


 

Assemblée municipale 09.12.2009

Suite à l’entrée de Plagne dans la communauté scolaire, le règlement du syndicat a dû être adapté et a déjà été accepté par l’assemblée des délégués. Toutefois, ce sont les communes affiliées qui décident de tout changement du but du syndicat et de toute modification importante de la clé de répartition des frais.

L’assemblée a donc pris connaissance et accepté les 2 modifications proposées, c'est-à-dire la possibilité d’introduire l’école à la journée continue et la nouvelle répartition des charges selon la clé 50% selon le chiffre de population et 50% selon le nombre d'élèves.

Le règlement sur l’élimination des eaux résiduaires domestiques provenant des chalets et bâtiments « hors territoire » a aussi été accepté sans discussion.

Jusqu’à ce jour, la commune n’avait pas de règlement sur la taxe de séjour. Ce sujet est maintenant normalisé par un règlement qui entrera en vigueur le 1er janvier 2010.

Budget déficitaire

Pour 2010, le budget prévoit un déficit de plus de 70'582 francs. Après une présentation détaillée des différents comptes et secteurs par l’administratrice des finances, l’assemblée a accepté le budget sans opposition.

Divers

Le maire a ensuite donné des informations générales sur la marche de la commune dans les domaines du Parc Chasseral, des écoles et de la nouvelle zone à bâtir des Oeuches. Il a aussi mentionné qu’un circuit VTT passera par Romont dès le printemps 2010, en collaboration avec l’Office du tourisme de Granges et l’entreprise BMC, constructeur de vélos mondialement connus.

Pour terminer, un montage photos montrant les éoliennes prévues à la Montagne de Romont a été montré. Le chemin, jusqu’à la réalisation, sera encore long et difficile, mais une chose est certaine, en cas de construction, les éoliennes seront visibles depuis les villages de Romont et Vauffelin.

  
Verra-t-on un jour des éoliennes depuis Romont ?
     


                            DIAPORAMA


Téléthon 2009

Comme chaque année, le téléthon organisé par une équipe de pompiers a permis de récolter des fonds pour la recherche médicale contre les maladies génétiques.
Une bonne soupe, des desserts et cafés et .... c'est une affaire qui roule chaque année.


Cabane forestière sous toit


 

Le préfet prend congé de ses administrés


 

Projet de parcours VTT passant par Romont

Bieler Tagblatt 06-11-2009, Seite 19.

Gesuch für Bikerstrecke eingereicht

PARZIVAL MEISTER

Auf gutem Weg: Die Bikerstrecke durch Grenchen, Lengnau und Romont dürfte bald eine offizielle Bewilligung haben. Grafik: rs


Le parcours d'environ 8 km aura une différence d'altitude d'environ 250m. Les difficultés iront de 1 à 5 sur une échelle de 10. Il faudra compter une heure pour terminer le circuit qui suivra souvent des chemins en forêt.

Promotions civiques 2009

Cette année c'était au tour de Plagne d'organiser les promotions civiques des communes du Bas-Vallon.

Rendez-vous était pris au DTC (Dynamic Test Center) ou les jeunes accompagnés des autorités ont pu assister à un crash-test et visiter le site.

Après explications et vidéos montrant les dangers des véhicules et les erreurs à ne pas commettre, tout le monde s'est retrouvé pour manger d'excellentes pizza.

Clic sur l'image pour agrandir

 

Rencontre Pérysants - Rominats

Clic sur l'image pour agrandir

Samedi 24 octobre, par une belle journée d'automne, une cinquantaine de citoyens de Péry participaient à la dernière balade dans le cadre du 1125ème anniversaire de la commune.

Attendus par une délégation du conseil communal de Romont, à la limite des deux communes à l'Unterbürenberg, les marcheurs ont grimpé jusqu'à la Montagne de Romont où un riche apéro a été servi devant le Restaurant Sperisen. Après une heure de descente en direction du village de Romont, les excursionnistes ont été accueillis par une trentaine de Rominats pour partager une excellente raclette, quelques desserts et vivre des moments d'amitiés.

                                                       


Tous les participants ont appréciés la marche sur le parcours ci-dessous. !  


60e anniversaire de l’Echo du Bas-Vallon

Hier soir à Corgémont, le 60e anniversaire de l’Echo du Bas-Vallon a été fêté comme il se doit. Un parterre de personnalités avait été convié à un apéro, qui s’est tenu à la Salle de spectacles. Etaient notamment présents Chantal Bornoz Flück, la présidente du Grand Conseil, ainsi que les maires des communes de Corgémont, La Heutte, Péry, Orvin, Plagne, Vauffelin-Frinvillier et Romont, dont l’hebdomadaire est l’organe officiel. Sans oublier les annonceurs issus des milieux économiques et des sociétés locales et aussi, bien sûr, les membres de la direction de l’entreprise W. Gassmann SA, le patron Marc Gassmann en tête. Rappelons que l’imprimerie biennoise édite l’Echo du Bas-Vallon depuis l’été 2008.

Dans son discours, Any Troesch, seule responsable de la rédaction depuis 2008, a détaillé toute l’histoire du journal, qui a vu le jour le 30 septembre 1949 à Corgémont. Elle a aussi tenu à remercier les abonnés et les annonceurs pour leur fidélité, ainsi que la direction de l’imprimerie pour la totale liberté qu’elle lui accorde.

Chacun des 80 invités s’est vu remettre un sac isotherme aux couleurs du journal, contenant des produits du terroir. Il est également reparti avec le dernier numéro de l’Echo du Bas-Vallon. Tirée hier à 9300 exemplaires, cette édition spéciale marquant les 60 ans du journal est distribuée aujourd’hui en tous-ménages dans les communes précitées, mais aussi à Cortébert, à Sonceboz et aux Romands de Bienne. /gb Journal du Jura




 

Cortège 1125 ans Péry

Diaporama (clic)


Les citoyens de Péry et de Romont sont invités à partager une raclette à Romont le 24.10.2009 à partir de 12h00 au hangar des pompiers.


 

Sérénade de la fanfare Montagnarde

Après l'aubade au centre du village, les musiciens et spectateurs ont partagé le verre de l'amitié offert par la commune à l'Hôtel des 3 Sapins.

Autres photos



 

Romont

25 ans au service de la poste

Une page se tourne à Romont, en effet, Madame Claudine Grosjean-Benoit a distribué pour la dernière fois le courrier dans son village.

Après 25 ans au service de la poste, dont 20 ans à Romont, elle prend une retraite anticipée.

Pour marquer l’évènement, une délégation du team «PostMail » de Lamboing (regroupant le plateau de Diesse, Lignières, Orvin, Frinvillier, Plagne, Vauffelin et Romont) était présente au village.

Au cours de ces 25 années, Mme Grosjean a vu toute l’évolution de la poste. Quand elle a commencé le 4 avril 1984, le village pouvait encore compter sur le bureau de poste dans la ferme des Benoit, postiers de père en fils.

 
A l’époque, il suffisait de distribuer le courrier tranquillement, en prenant le temps de discuter avec les citoyens. Aujourd’hui, le métier a bien changé,  le personnel est très contrôlé et doit, en plus de la distribution du courrier, vendre des produits dérivés et atteindre des objectifs. Tous ces soucis ne feront plus partie du quotidien de Mme Grosjean, bonne retraite !

 

  


 Caravane détruite par le feu

Lundi en fin de journée, une lourde fumée noire s’élevait du camping club de Granges. L’alarme était donnée rapidement, mais les premiers pompiers arrivés sur place sans eau ne pouvaient que constater la destruction totale d’une caravane avec son auvent. Un peu plus tard, les pompiers des villages voisins et du centre de renfort de Granges pouvaient contrôler le feu et protéger la forêt. Par chance, les bouteilles de gaz ont pu être évacuées à temps et il n’y a eu aucun blessé.


Ecole en mutation

Deux erreurs se sont glissées dans l'article du Journal du Jura, en effet, la répartition des classes proposées ne concerne pas 2009/2010. En effet, la commission d’étude proposera aux communes les lieux scolaires suivants pour l’année 2010/2011 : Ecole enfantine et classes 1P/2P à Romont, 3P/4P à Plagne, 5P/6P à Orvin, toutes les activités sportives, d’accueil et d’appuis à Frinvillier.

Toutefois, la décision finale sera prise par la nouvelle assemblée des délégués, formée de représentants de Plagne, Romont et Vauffelin/Frinvillier d’ici la fin de l’année.

Par contre, les élèves de l’école enfantine et 1P/2P de Plagne, suivront bien l’école à Romont dès la reprise d’août 2009.

Assemblée municipale

Mercredi, 15 personnes ont participé à l'assemblée municipale, soit une participation d'environ 10% du corps électoral.

Grâce à la collaboration avec les communes voisines, l'administration communale de Romont a retrouvé son rythme de croisière et les comptes ainsi que divers crédits d’engagement ont pu être présentés par l'administratrice des finances Mme Leisi. Ceux-ci bouclent avec un excédent de revenus de 9'685.85 francs. Ils ont été acceptés à l’unanimité.

Suite à l’acceptation du nouveau règlement de la communauté scolaire, anticipant l’adhésion de la commune de Plagne dans le syndicat, l’assemblée a accepté une modification du règlement d’organisation. En effet, jusqu’à aujourd’hui, les délégués au syndicat étaient nommés tous les 4 ans par l’assemblée. Ors cette situation a été jugée peu souple. A partir de maintenant, c’est le conseil communal qui désignera un ou plusieurs délégués qui auront le nombre de voix attribués à la commune de Romont selon le nombre d’habitants.

Ecole en mutation

Le maire et le représentant des écoles ont informé l’assemblée que la communauté scolaire Romont-Vauffelin/Frinvillier a accepté l’adhésion de Plagne dans le syndicat. L’assemblée de Plagne devra, elle aussi, accepter l’entrée dans celui-ci le 23 juin 2009.

En attendant l'élargissement du syndicat scolaire dès l'année 2010, une partie des élèves de Plagne commenceront déjà cet été l’école à Romont. Toutes ces mutations provoqueront des fermetures de classes, des licenciements au sein du corps enseignant et encore beaucoup de travail d’organisation et de gestion des transports. Une commission, formée de représentants des commissions d’école et de conseillers communaux de chaque commune travaillent depuis plusieurs mois sur le projet. Celle-ci proposera aux communes les lieux scolaires suivants pour l’année 2010/2011 : Ecole enfantine et classes 1P/2P à Romont, 3P/3P à Plagne, 5P/6P à Orvin. Toutes les activités sportives, d’accueil et d’appuis se dérouleront à Frinvillier. Le maire a profité de l’occasion pour remercier toutes les personnes impliquées dans cette réorganisation.

Problèmes de déchets

A plusieurs reprises, les citoyens ont fait part de leur mécontentement concernant la fréquence de ramassage des déchets et plus particulièrement du carton et du papier. Plusieurs communes ont demandé à Celtor d’organiser dès 2010 au minimum 6 ramassages par année. D’après les premières informations, cette demande sera acceptée. Le responsable du dicastère a également informé les citoyens qu’il était possible de mettre le papier dans des conteneurs individuels, réservés au papier et comportant  no. de la maison ou le nom du propriétaire, évitant ainsi de devoir attacher les vieux papiers.

Pour terminer, le maire, M.Yvan Kohler, a souhaité un bel été, de bonnes vacances et invités les participants à boire le verre de l’amitié à l Hôtel des 3 Sapins qui a récemment rouvert ses portes.

 
L’école de Romont accueillera les jeunes élèves de Plagne dès le mois d’août 2009


Assemblée Générale du SASDBV

Lors de l’assemblée générale du Service d’Aide et de Soins à Domicile du Bas-Vallon, la présidente, Madame Siu Jane NG, a relevé que la gestion du service devient de plus en plus difficile et que les buts de celui-ci doivent être revus à la hausse. A moyens termes, il faudra améliorer la disponibilité du service le soir, offrir des soins palliatifs avec du personnel qualifié et avec la collaboration de Spitex Bienne, offrir du personnel spécialisé pour les soins des enfants. A longs terme, il faudra aussi revoir l’organisation du service, confronté aux modifications des lois, aux statistiques et à l’avalanche de paperasse.

Madame Noëlle Poffet, responsable du secteur aide familiale et infirmier a relevé dans son rapport que le SADSDVB a offert des prestations sept jours sur sept de 7h00 à 22h00. Ainsi, ce sont 6'676 heures de soins, 3'819 heures de ménage et 14'165 visites répartis sur 135 clients qui ont été effectuées en 2008. Madame Poffet a également rappelé que 2008 a été l’année de 10 ans d’activités chaleureusement fêtées le 15 novembre au Centre communal de Plagne.

Les comptes avec des dépenses de 1'014'823.75 francs ont été présentés par Madame Béatrice Laubscher. Malheureusement, ceux-ci n’ont pas pu être acceptés, la commune siège de La Heutte, la seule à pouvoir voter, n’ayant pas envoyé de représentant. Un budget pour les trois prochaines années a aussi été commenté et présenté aux membres présents.

L’assemblée a ensuite réélu tout le comité pour une nouvelle période, soit Madame Siu Jane NG présidente et Mme Cécile Fuhrer La Heutte, Denis Liechti Orvin, Elisabeth Mazzarol Péry, Gisèle Schönenberger Plagne, Stefanie Sandmeier Vauffelin et Marion Medici Clémençon Romont.

Au 31 décembre 2008, le service comptait 19 collaboratrices, soit 10,3 postes de travail. Deux infirmières ont été félicitées et fleuries pendant la soirée, Mmes Catherine Früh et Catherine Léchot, fêtant leurs 15 ans, respectivement 20 ans de fidélité.

Pour terminer, mesdames Siu Jane NG et Noëlle Poffet n’ont pas manqué de remercier les collaborateurs, le comité, les communes ainsi que la population pour leur soutien ces 10 dernières années.

 


Le comité au complet


Un tabac pour Chantal Bornoz Flück

Le Grand Conseil a élu sans surprise la socialiste de La Heutte du Grand Conseil à sa présidence. Première Romande à occuper cette fonction depuis 38 ans, l'intéressée a réalisé le très beau score de 140 voix sur 147 bulletins pris en considération. Philippe Perrenoud a en revanche fait une toute petite élection à la vice-présidence du Conseil exécutif.

Quelques photos ici

Romont - comptes 2008

L’exercice comptable de l’année 2008 boucle avec un bénéfice de Fr. 9'685.85 alors que le budget prévoyait un déficit de Fr. 60’883.-. Cette amélioration est justifiée d’une part par des rentrées fiscales supérieures aux prévisions et d’autre part, par des coûts moins élevés dans le domaine de l’enseignement et la prévoyance sociale.

Les comptes ont été approuvés par le Conseil municipal et l’organe de vérification. La fiduciaire Soresa SA de Bienne, a procédé aux contrôles selon les directives de l’Office des affaires communales. Toutes les vérifications obligatoires ont été effectuées et l’organe de contrôle atteste la conformité et l’exactitude de la comptabilité avec recommandation favorable à l’assemblée municipale. Le Conseil municipal et l’administration ont été remerciés et félicités, pour l’excellente tenue des comptes et la compétence avec laquelle les dossiers sont traités.

Le Conseil remercie également Mme Claudine Leisi, administratrice des finances.


Meurtres et mystères à Plagne.

Comme toujours une soirée inoubliable.

  lien sur l'album


Internet par le câble TV de la GAG

Dès maintenant les vitesses ont été augmentée, sans augmentation du prix. Fonctionne également pour l'abonnement combiné Internet/téléphone.

  http://www.gagnet.ch/internet/abos.php


Mieux comprendre le passé de la région

Comme l’a relevé Monsieur Raymond Bassin lors du vernissage de l’exposition « Quatre villages au fil du temps », les nombreux documents et photos permettent de mieux comprendre notre région.

En présence des autorités municipales et bourgeoises ainsi que des invités, M. Bassin a remercié les organisateurs ainsi que toutes les personnes qui ont mis leur « trésors » à disposition.

Après l’apéritif, l’exposition a été ouverte au public qui a pu découvrir photos, documents, diapositifs et même un vieux film sur la construction du « petit Susten ».

Les visiteurs ont eu ensuite l’occasion de se revoir, de partager leurs souvenirs et d’échanger leurs commentaires  dans la cafétéria mise en place pour l’occasion.

clic sur l'image pour d'autres photos


Les conseils visitent les forts de Frinvillier

Les conseils bourgeois et municipal étaient réunis pour visiter Frinvillier et les forts sous la conduite de Roland Villard.

Pour voir les photos, cliquez ici


Transformation du stand de tir en maison forestière

Il y a quelque temps, la commune municipale vendait, pour un prix symbolique, le stand de tir à la commune bourgeoise dans le but de le transformer en maison forestière.

En effet, l’assemblée bourgeoise avait, à plusieurs reprises, demandé au conseil communal d’étudier un tel projet. Une commission s’est donc mise au travail et un permis de construire a été accordé pour la transformation de l’ancien bâtiment désaffecté. Restait à régler le financement estimé à 250'000 francs. Lors de l’assemblée bourgeoise du 4 mars, les partisans de la maison forestière l’emportaient par 10 voix contre 7 pour les sympathisants d’une salle à construire dans le Restaurant Communal, appartenant aussi à la bourgeoisie.

Lors de la même soirée, les 17 bourgeois présents acceptaient à l’unanimité le nouveau règlement de jouissances de la commune bourgeoise.

Le président, M. J.D. Benoit, a informé l’assemblée sur les travaux en cours et prévus tels que l’extension de l’alimentation en eau des pâturages, l’assainissement du chemin menant à la montagne de Romont et sur le projet de parc éolien. Il a ensuite invité les bourgeois pour le verre de l’amitié au « Communal ».


Dissolution du syndicat d’améliorations foncières de Romont

Commencé en 1983 par un avant projet puis constitué en 1988 lors d’une assemblée des propriétaires, le syndicat a officiellement été dissous vendredi 23 janvier 2009 après 25 ans de travaux.

Le président depuis le début du projet, M. Philippe Simon, a brossé un rapide historique et donné des informations. Ainsi, les propriétaires présents ont appris qu’il s’agissait de remanier 74 propriétaires possédant 503 parcelles, de créer un réseau de chemins,  un réseau écologique – le premier du canton de Berne-, mettre en œuvre diverses mesures (nouvelles haies, revitalisation des vergers hautes-tiges prairies extensives etc.). Profitant du remaniement, le syndicat en a profité pour créer une zone „protection de la nature“ Au lieu-dit Les Bains, d’effectuer divers petits drainages et d’aménager une adduction d’eau dans les pâturages

La durée relativement longue de la réalisation est due en partie à un changement de système de digitalisation des plans et surtout à la cessation de l’activité du bureau Gfeller. A ce sujet, le président n’a pas manqué de remercier le bureau Aeschlimann & Waelti Sàrl qui a repris au pied levé toutes les activités en cours.

M.Lüscher a présenté les comptes d’où il ressort que les travaux se sont élevés à 2,7 millions, subventionnés à raison de 38% par le canton, 40% par la confédération et 7% par la commune.
M. Aeschlimann, directeur du projet, a ensuite commenté le rapport technique.
Sur un périmètre de 180.2867 ha le nombre de parcelles est passé de 503 à 215 réparties sur 80 propriétaires.

Plan très spécial

Monsieur Francis Benoit, maire au moment de la constitution du syndicat et membre du comité a ensuite présenté 2 plans, soit le plan de revitalisation des verges avec la plantation de plus de 150 arbres fruitiers autour du village. Il a également fait remarquer que Romont était la commune qui possédait le plus de cerisiers. Lors d’une année record pas moins de 18 tonnes de cerises qui ont été ramassées à Romont.

Un autre plan, réalisé par M. Benoit en collaboration avec le bureau d’ingénieur, comporte tous les anciens noms de lieux, de champs et lieux-dits. Le but ce document est de conserver ces informations qui, sans cela, auraient disparus. Le plan en question peut d’ailleurs être commandé à l’administration communale pour le prix de 30 francs.

Après les remerciements du canton par la voix de M. K. Ryf, de la commune par son maire M. Yvan Kohler, la soirée s’est terminée en beauté avec les produits du terroir.


Le président, M. Philippe Simon est fiers du travail accompli !



Les  propriétaires ont accepté la dissolution du syndicat à l’unanimité

 


L’ingénieur, M. Aeschlimann commente le plan montrant l’ancien et le nouvel état et qui a été remis à tous les propriétaires présents


M. Francis Benoit présente les plans de revitalisation et des anciens noms


Le comité avec les ingénieurs et représentant du canton.

Dès maintenant Internet est disponible par le câble TV

Conseil au complet

Vingt-trois personnes ont participé à l’assemblée municipale du 11 décembre 2008.

Dans un premier temps, le maire a remercié, Madame Claudine Renfer qui a rempli la fonction de caissière pendant 37 ans et de secrétaire communale pendant 16 ans et qui cède la place à deux nouvelles employées, c'est-à-dire Madame Lucille Pauli, secrétaire et Claudine Leisi, administratrice des finances.

Dès 2009, le conseil communal sera à nouveau au complet. En effet, deux nouveaux citoyens font leur entrée au conseil communal. Il s’agit de Madame Annette Jeanneret et Monsieur Florian Lüthi âgé de seulement 19 ans.

Le budget, présentant un excédent de charge de Fr.  45'882.--, a été accepté sans opposition.

L’assemblée a également approuvé à l’unanimité, la convention la liant à l’association du parc régional Chasseral.

Le maire, Monsieur Yvan Kohler, a ensuite informé l’assemblée sur la suppression de la benne de ramassage du papier. La solution de remplacement proposée par Celtor, avec seulement trois ramassages par année n’est pas très appréciée et le conseil est chargé d’étudier le dossier.

La station de pompage a été assainie et l’eau contrôlée avant et après les travaux ; elle est, selon le contrôleur, d’une qualité exceptionnelle.

Le site Internet de la commune (www.romont.net) a été présenté aux citoyens présents et plus particulièrement la page concernant les nouveaux noms des rues. Ainsi tous les citoyens peuvent contrôler leur nouvelle adresse sur le site de la commune. Les plaques avec les noms des rues seront installées dans le courant de l’année prochaine.

Pour terminer, le conseil communal a remis un cadeau en remerciement au maire M. Yvan Kohler pour son engagement particulier lorsque la commune s’est retrouvée d’un jour à l’autre sans secrétaire et sans caissière.


Le conseil communal au complet


De gauche à droite : Florian Lüthi, nouveau conseiller, Michel Clémençon, Lucille Pauli secrétaire, Roger Benoit, Claudine Leisi caissière, Annette Jeanneret nouvelle conseillère et Yvan Kohler, maire.

Clic pour agrandir


Téléthon

Cette année aussi, les pompiers du syndicat Romont-Vauffelin-Plagne et Orvin vendaient l'excellente soupe aux légumes au profit de Téléthon.

Cette année, malgré le mauvais temps, ce sont quand même 1'530.-- francs qui ont été récoltés pour, financer les recherches sur les maladies rares


L'équipe des pompiers volontaires


Modernisation du réseau de la TV et Internet rapide

Les travaux de modernisation du réseau de la GAG (Gemeinschaftsantennen-Anlage Region Grenchen AG) ont commencé cette semaine.

Une entreprise spécialisée est chargée de tirer un réseau de fibres optiques de Granges à Romont. Ces travaux s’étendront sur environ 3 semaines. Ensuite, les techniciens de la GAG installeront les infrastructures nécessaires dans le village.

Une fois les travaux terminés, les habitants de Romont auront accès à de nombreuses chaînes supplémentaires.

Dès que le réseau sera opérationnel, la GAG contactera tous les abonnés pour leur offrir les nouveaux services tels que la téléphonie et internet rapide ou des abonnements combinés.

Cette offre est particulièrement attendue dans certains quartiers du village qui ont un accès limité à 600/100 <Kbit/s, en passant par le réseau de Swisscom.

En effet, toutes les lignes étant occupées, les utilisateurs sont reliés à la centrale téléphonique de Pieterlen et le débit est limité au minimum légal, malgré le paiement de l’abonnement complet.
L’installation par Swisscom d’une nouvelle centrale offrant le système rapide VDSL n’étant pas prévu pour Romont, les utilisateurs seront certainement nombreux à profiter de la modernisation du réseau.

Versorgungsgebiet
Le réseau de la GAG couvre des communes du Seeland à Soleure.
Dans quelques semaines, les habitants de Romont feront aussi partie des
21'425 raccordements offrant la TV, la téléphonie et Internet rapide

Infos: www.gagnet.ch


Parc Chasseral

OBJECTIFS

Préserver et valoriser le patrimoine culturel, naturel et paysager
Protéger la richesse et la diversité du patrimoine naturel, culturel et paysager de Chasseral non pas en interdisant toute activité humaine, mais en organisant celle-ci de manière à en limiter les impacts négatifs sur les équilibres naturels et le paysage.
 
Promouvoir le développement des activités économiques
Encourager les activités génératrices d'emploi dans les différents secteurs qui s'y prêtent, principalement le tourisme, l'agriculture, la sylviculture et l'artisanat.
 
Gérer les transports et les flux sur le massif de manière coordonnée
Dans une perspective de développement durable, assurer une gestion optimale des circulations au coeur du massif, de manière à ce que la santé économique et le succès touristique de Chasseral ne s’acquièrent pas au prix d’une altération de son capital environnemental.
 
Assurer le maintien et la qualité de vie de la population
Améliorer et organiser les conditions
cadres des activités humaines à Chasseral pour garantir la présence de la population nécessaire à la pérennité de cet espace et de son tissu social, dans la plénitude de leur valeur et de leur diversité.

Verrée - Inauguration exposition

  • Romont : vendredi 24 octobre, 17h00, petite verrée à côté de
    l'administration communale

Infos:  http://www.parcchasseral.ch/index.htm


Nouveaux équipements

Les joueurs du FC Plagne Senior arboraient leurs nouveaux maillots offerts par l'entreprise inélectro.


(c) Yvan Kohler

Actuellement, l'équipe se trouve en Milieu classement.


Journal du Jura 03-10-2008, page 8

En car et en bateau au Saut-du-Doubs

SAUT-DU-DOUBS La joyeuse équipe a fait le plein de soleil... et de souvenirs. (MICHELINE HUGUELET)

Les aînés de Frinvillier, Vauffelin, Plagne et Romont étaient de sortie mercredi dernier, à l’occasion de leur traditionnelle balade annuelle, organisée cette année par la commune de Vauffelin. Deux cars ont emmené les 73 personnes participant à la course à travers un paysage jurassien baigné de soleil jusqu’au lac des Brenets, où les attendaient une embarcation et son capitaine pour une virée sur les eaux vertes du Doubs. C’est finalement à pied, en guise de promenade digestive sur un sentier bien aménagé, que les touristes d’un jour ont découvert le but de leur excursion: la cascade joyeuse et bruyante du Saut-du-Doubs.

Au retour, les cars ont emprunté la route pittoresque de La Tourne, pour grimper à travers la forêt et ensuite plonger sur le Val-de-Travers... et retomber dans une légère brume qui recouvrait le Plateau. Un dernier arrêt «quatre heures» à La Tène, au bord du lac de Neuchâtel, et l’heure de rentrer chez soi avait sonné pour la joyeuse troupe, qui se souviendra longtemps de cette délicieuse journée! /mhc


Local à louer à Romont

Cet ancien magasin, avec une grande cave, est à louer depuis le 1er janvier 2009.  Pour tout renseignement 032 377 17 07   ou 078 899 02 02


Le groupe d’habitation « L’arc-en-ciel »

(Journal du Jura)
Inauguré officiellement hier, le nouveau groupe d’habitations intégré au foyer pour personnes âgées Les Roches d’Orvin ouvre ses portes à la population de la région aujourd’hui. Entre 10h et 14h30, il sera donc possible de visiter la nouvelle unité, qui entrera en fonction dès lundi.

Maxime Franchi, directeur du home, a eu la joie de saluer hier les représentants des communes et des paroisses du BasVallon ainsi que le préfet Antoine Bigler et le bureau d’architectes Sonja, Urs et Nicolas Grandjean, de Berne, auteurs du projet. Andrea Hornung, cheffe de la division des personnes âgées à la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne, a eu l’honneur de couper le ruban à l’entrée de l’unité. Elle apportait aussi le salut du conseiller d’Etat Philippe Perrenoud et le soutien du canton de Berne pour ce nouveau service à la population.

Pour terminer, Michel Vogt, président du conseil de fondation, a remercié toutes les personnes qui se sont impliquées sans compter pour cette cause, notamment Rudolf Hediger, président de la commission d’exploitation et cheville ouvrière du projet. Ne reste plus maintenant qu’à donner vie à une nouvelle façon de cohabiter pour les personnes qui profiteront de ce groupe d’habitations, entourées de professionnels./sbs


INAUGURATION Michel Vogt et Rudolf Hediger entourent Andrea Hornung, cheffe de la division des personnes âgées

Autres photos de la manifestation


Aubade de la Montagnarde à Romont

Comme chaque année, la fanfare Montagnarde de Plagne a donné une aubade pour les habitants de Romont.

Le verre de l'amitié au Restaurant Communal a ensuite été offert aux musiciens et spectateurs par la commune.



Autres photos ici


Comptes acceptés

Suite à la maladie soudaine de l’administratrice des finances et secrétaire, il n’a pas été possible de fixer l’assemblée dans le délai légal fixé au 30 juin de l’année suivante. Par conséquent, un délai jusqu’à fin août a été accordé par la préfecture.

Le conseil communal a aussi dû chercher une solution pour boucler les comptes 2007 et établir tous les documents nécessaires. Heureusement, une solution a été trouvée avec l’administratrice des finances de la Commune de La Heutte, Madame Leisi, qui a accepté de boucler les comptes 2007. Cette procédure était réalisable; les deux communes utilisant le même logiciel.  

Les comptes, présentant un bénéfice de Fr.  5'370.71,ont été acceptés à l’unanimité par l’assemblée de …. 10 personnes – record négatif battu !  

Un crédit de Fr. 110'000.—pour le remplacement d’un appareil UV et la modernisation de la télécommande dans le domaine de l’alimentation en eau a également été accepté sans opposition.  

Depuis plusieurs mois, le conseil communal de Romont est incomplet et la commune ne pouvait plus compter sur la secrétaire en congé maladie. Il va sans dire que les séances et l’administration de la commune étaient difficiles. Les choses devaient rentrer dans l’ordre, malheureusement le seul candidat au poste de conseiller a retiré sa candidature pour des raisons professionnelles le jour même. Romont est de ce fait, toujours à la recherche d’une personne prête à s’investir pour sa commune. Le maire, s’est d’ailleurs demandé où étaient la vingtaine de citoyens qui, refusant la fusion, désiraient conserver une assemblée dans chaque commune.

Réorganisation de l’administration

Une solution a été trouvée pour l’administration grâce à deux communes du Bas-Vallon. L’administratrice des finances de la commune de La Heutte, Madame Claudine Leisi, reprend la comptabilité et la caissière de la commune de Vauffelin, Madame Lucille Pauli, reprend le secrétariat de Romont. Ces deux personnes connaissent parfaitement la gestion des communes et d’ici quelques mois, les retards accumulés devraient être résorbés. Le maire, Monsieur Yvan Kohler, n’a pas manqué de remercier les communes qui l’ont aidé pendant cette période pénible.  

Pour terminer, le responsable du ramassage des déchets est intervenu pour signaler que plusieurs citoyens ne respectent pas les consignes et que le conteneur prévu pour le papier est régulièrement rempli avec des classeurs entiers, des sacs plastiques, du carton, etc. Le phénomène se reproduisant également dans d’autres communes, il y a de forts risques que l’expérience avec ce conteneur soit abandonnée et le papier sera ramassé sur les points de ramassage.


Les bourgeois du Jura-bernois visitent Romont

Le comité de l'association des communes bourgeoise du Jura-bernois tenait son assemblée annuelle à Romont. Ce fut l'occasion de découvrir le magnifique panorama sur la vallée et les alpes avant de déguster "L'assiette de Romont" au Restaurant Communal.


Réouverture Restaurant Communal


Après un été sans établissement public au village, les citoyens attendaient avec impatience la réouverture d’un restaurant.

Le refus de ventre le Communal par l’assemblée bourgeoise avait provoqué le départ de l’ancien gérant. La bourgeoisie, propriétaire du bâtiment, s’est alors efforcée de trouver un nouvel aubergiste afin de garantir au moins un établissement public dans le village.
Le choix s’est porté sur Madame Marianna Stettler et Monsieur Joseph Bayard ,qui ont rouvert le Restaurant Communal vendredi 15 août 08.

Chaque jour un menu sera proposé à midi et une carte attrayante attend les convives dans une ambiance chaleureuse.


Route fermée

Pour permettre la pose d'un nouveau tapis entre Vauffelin et "Vorberg", la route sera fermée du 11 au 14 août 2008.

Les automobilistes pourront passer par Plagne. Par contre le détour par Plagne sera interdit aux camions.



Journal du Jura 04-07-2008, page 3

ROMONT Désormais, le salut viendra de Granges!

D’ici à nouvel ordre, l’ambulance et le service de sauvetage de Granges prendront de nouveau en charge les urgences des patients des cinq communes bernoises d’Arch, de Longeau, Leuzigen, Romont et Rüti bei Büren. Philippe Perrenoud a ordonné une telle solution intercantonale. /oid

Assemblée bourgeoise

Pour la première fois, l’assemblée bourgeoise se déroulait dans l’ancien stand de tir qui sera transformé prochainement en cabane forestière.

A cette occasion, le projet et les plans ont été présentés aux douze bourgeois présents à l’assemblée.

Dans un premier temps, l’assemblée a accepté les comptes 2007 présentant un excédent de revenus de Fr. 235'123.60, bénéfice essentiellement dû à la dissolution de 2 réserves. Le président a ensuite donné quelques informations sur les projets en cours, notamment sur le projet de parc éolien et sur la réouverture du Restaurant Communal prévue à mi-août.

 
L’ancien stand de tir sera prochainement transformé en cabane forestière


Le dernier restaurant déjà fermé

A peine un peu plus d’une année après la réouverture du Restaurant Communal, les tenanciers jettent l’éponge. Pourtant la famille Nussbaumer avait réussi en quelques mois à trouver une clientèle régulière et la cuisine était très appréciée. Des problèmes de logement et une opportunité dans le canton de Zurich ont finalement décidé la famille à quitter Romont. De nombreuses personnes sont intéressées à reprendre ce lieu de rencontre. Et sauf surprise de dernière minute, le Communal devrait rouvrir à mi-août 2008. /yk


Escargot

L'escargot fabriqué à l'occasion des 50 ans de l'école à trouvé sa place.

Il attend les enfants et parents et amis qui participeront à la fête de l'école le 30 juin 2008 dès 17h00.


Informations régionales 

Le plus important projet de fusion de communes du Jura bernois a échoué

Le plus important projet de fusion de communes du Jura bernois a échoué. Deux des six communes du Bas-Vallon de St-Imier ayant dit non au mariage, c'est tout le projet de regroupement qui est rejeté. La nouvelle entité de Rondchâtel aurait compté 4000 habitants.
Les deux plus grandes entités ont rejeté le projet. La commune d'Orvin a refusé le projet par 335 voix contre 268 et Péry par 314 contre 307. Les villages de Plagne, de Romont, de La Heutte et de Vauffelin ont eux largement accepté l'idée d'un regroupement. Pour les vainqueurs, ce projet de fusion était précipité et les citoyens n'avaient pas été suffisamment informés.

Paroisse de Ronchâtel

Mercredi 21. mai 2008, les ayant-droit des paroisses d'Orvin - Péry, La Heutte et Vauffelin ont acceptés de fusionner en créant la paroisse de Rondchâtel.
Les résultats du vote sont sans appel !

OrvinPéry-La HeutteVauffelin
Nbouinonabst.Nbouinonabst.Nbouinonabst.
Participants à l'assemblée3648 33
Nombre de votants3548 32
Contrat de fusion2771 44313200
Règlement d'org.3500 44223200


Le conseil de la paroisse de Vauffelin est satisfait de la participation et du résultat


ROMONT

an Les Projets RenInvest_Conference de Presse a Fribourg 18 Avril 2008.pdf

PROJETS DE PARCS ÉOLIENS AUX MONTAGNES DE MOUTIER ET DE ROMONT

Course effrénée aux subventions

SOPHIE KELLENBERGER (Journal du Jura 30.4.2008)

POUR OCCUPER LE TERRAIN REnInvest a déjà signé des contrats d’exclusivité avec les bourgeoisies de Romont et de Plagne, sans certitude d’exploitation. (RENINVEST-LDD)

Pour celui qui douterait que l’écologie puisse être une affaire juteuse, qu’il vienne donc voir ce qui se passe actuellement sur les hauts du Jura bernois.

La concurrence fait déjà rage entre les entreprises candidates à la construction d’éoliennes, alors même qu’on ne connaît pas encore les sites retenus. Car autant les autorités sont favorables au principe de l’aménagement de parcs éoliens dans la région, autant elles souhaitent dans le même temps que leur installation obéisse à un certain nombre de conditions. Pas question de les disperser dans le paysage. Les aérogénérateurs devront être concentrés dans un nombre restreint de parcs et dans des zones propices à leur rentabilité économique.

Pour des parcs éoliens «raisonnés», le canton a donc fait appel à l’Association régionale Jura-Bienne (ARJB), qui rassemble 42 communes avec comme objectif leur développement économique. C’est donc l’ARJB qui a préparé un plan directeur «parcs éoliens» pour le Jura bernois, en consultation, jusqu’au 9 mai (voir ci-dessus). Huit sites ont été retenus et notamment les Montagnes de Moutier et de Romont. Mais pour encourager la production d’électricité par l’énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou issue de la biomasse, la nouvelle loi sur l’énergie prévoit de subventionner ces sources renouvelables par le biais du paiement du kilowatt produit au prix coûtant. Produire par exemple du courant éolien coûte en effet plus cher que de recourir au nucléaire. La Confédération s’engage donc à payer la différence, de manière à ce que les producteurs d’électricité alternative soient concurrentiels avec le nucléaire.

Cette subvention fédérale est valable pour au moins 20 ans et sera modulée en fonction des découvertes et des évolutions scientifiques. Mais la somme à disposition, 320 millions par année, n’est pas extensible. Et pour espérer une part du gâteau, les promoteurs doivent présenter un projet crédible avec, bien sûr, la signature des propriétaires d’accord de mettre leur terrain à disposition. C’est dire qu’aujourd’hui la pression est forte sur ces derniers, dont certains ont déjà signé avec les promoteurs alors même qu’ils ne sont pas sûrs que leur terrain sera englobé dans le futur plan directeur.

D’où le risque que sur une même zone autorisée à l’implantation d’un parc éolien, des propriétaires différents se retrouvent à avoir signé avec des promoteurs différents. Quelles pourraient en être les conséquences en matière de fonctionnement? Personne aujourd’hui ne le sait vraiment. Et André Rothenbühler, secrétaire de l’ARJB, est sévère: «Ces promoteurs qui ont conclu des contrats ces dernières semaines font fi de la collectivité publique, ils ne tiennent pas compte des bases légales et des rythmes à suivre. Les propriétaires ont eu tort de signer, car beaucoup d’études sont encore à mener.» A l’Office des affaires communales et de l’organisation du territoire (OACOT), Michel Walthert est du même avis: «Que les promoteurs fassent signer des contrats maintenant n’est pas logique. Avant de les signer, il faut déjà être certain de l’emplacement précis. Même de simples conventions sont absurdes. Il y a d’abord l’intérêt public, et ensuite l’intérêt privé. Un propriétaire ne peut pas déjà donner des droits. C’est mettre la charrue avant les bœufs. La logique aurait été d’attendre que le plan directeur soit ratifié.»

Pourquoi les promoteurs ont-ils augmenté ces dernières semaines la pression sur les propriétaires? «C’est à partir du 1er mai que nous allons présenter nos dossiers à Swissgrid, afin d’obtenir le feu vert pour toucher une contribution à nos investissements prévus de 240 millions», explique Roberto Mazza, porte-parole de REnInvest, société tessinoise, active dans les énergies renouvelables. Ces investissements concernent notamment les Montagnes de Moutier et celles de Romont. Mais comment donc ces deux derniers projets pourraient-ils être examinés par Swissgrid à partir du 1er mai dès lors que, faute de plan directeur, les promoteurs ne pourront par exemple inclure dans le dossier des éléments impératifs – à commencer par le permis de construire? Chez Swissgrid, la porte-parole Monika Walser confirme: «Sans permis de construire, les dossiers ne sont en effet par complets.» La même inconnue existe pour les autres promoteurs qui visent ces mêmes parcs éoliens. Chez Sol-E, filiale des FMB, on prévoit de travailler toute la nuit prochaine pour préparer les dossiers qui seront envoyés dès l’ouverture de la Poste, le 2 mai. Le fait est que les 320 millions de subventions de la Confédération ne sont pas extensibles et que les premiers arrivés seront les premiers servis. Et si, à travers la Suisse, d’autres parcs éoliens se révélaient plus avancés et raflaient le pactole, cela pourrait mettre en péril les projets des Montagnes de Moutier et Romont. /SK

320 millions de subventions annuelles(...) les premiers arrivés seront les premiers servis
.

Responsables locaux bousculés

L’accélération des événements forcera-t-elle la main du maire de Romont, Yvan Kohler? «La commune n’a pas encore pris position. Nous ne sommes pas contre l’idée d’un parc éolien mais nous n’avons, pour le moment, pas pris d’engagement avec l’un ou l’autre des promoteurs. Mais vu que les bourgeoisies de Romont et de Plagne ont déjà signé avec REnInvest, ça va être compliqué… Nous sommes quand même liés avec elles. La logique voudrait que nous signions également avec REnInvest. Mais nous avons été freinés par l’association régionale Jura-Bienne qui nous a mis en garde, alors que les bourgeoisies s’étaient déjà engagées. La commune n’étant pas propriétaire, la convention que nous devrions signer engagerait Romont à favoriser l’implantation d’un parc éolien et à ne pas négocier avec d’autres entreprises.» 


Les autorités visitent l'usine Rickli SA à Vauffelin

Une visite très intéressante, organisée par la commune bourgeoise, a permis aux autorités communales et bourgeoisiales de mieux faire connaissance avec cette usine moderne, installée récemment à la sortie de Vauffelin en direction de Romont.

La société, dirigée par la famille Rickli, a su se faire un nom dans le domaine du décolletage et du découpage au laser de pièces pour la médecine et les implants dentaires, fabrication qui demande un usinage particulièrement soigné selon des normes très sévères.

Les autorités de Romont
Les autorités ont été très impressionnées par la présentation de l'usine.r>
Diaporama


La fusion passe bien chez les Rominats


PRÉSENTATION le projet de fusion a été présenté par Romain Gobat (conseiller), Yvan Kohler (maire), Roger Benoit, Michel Clémençon (conseillers) et Antoine Bigler (préfet). (LDD)

Jeudi soir s’est déroulée, à Romont, la troisième soirée d’information de la semaine sur la fusion des communes. Le maire Yvan Kohler, accompagné par tous les conseillers communaux, quelques membres du Copil, ainsi que le préfet Antoine Bigler ont présenté le projet de fusion devant une assemblée d’une trentaine de personnes, ce qui correspond quand même à 22% du corps électoral.

Des questions concernant les écoles, les élections et quelques remarques judicieuses ont rapidement trouvé réponse et aucune voix opposée à la fusion ne s’est fait entendre à Romont.

Il est vrai que Romont subit actuellement une mauvaise passe suite aux ennuis de santé de la secrétaire-caissière, qui fait ressortir les risques d’avoir un seul employé communal, sans remplaçant. Problème qui serait inexistant dans la commune de Rondchâtel. Des participants ont aussi insisté sur l’information et se demandent comment inciter 80% des personnes qui renoncent à participer à la politique communale à aller voter en toute connaissance de cause. Après avoir demandé aux Rominats de soutenir la fusion et de voter trois fois oui, dès le 13 mai 2008 par correspondance ou le 1er juin aux urnes, le verre de l’amitié à permis de discuter fusion dans une ambiance détendue. /yk - Journal du Jura


Concert annuel "La Montagnarde"

Comme chaque année, le concert annuel de la fanfare La Montagnarde a rencontré un beau succès. A cette occasion, le public a peu constater que la relève est bien présente et les jeunes musiciens ont reçu les applaudissements qu'ils méritent.

La relève est assurée

Diaporama (toutes les photos)


Procédure de consultation Plan directeur "Parc éolien"


Clic pour agrandir l'image

Informations: http://www.arjb.ch/f/actualites/?cid=184


 Carnaval de Péry

Comme chaque année, la soirée du Carnaval a rencontré un super succès. De nombreux groupes et masques individuels ont animé la salle avec les cliques et l'orchestre Evasion.

Une ambiance du tonnerre ! (voir vidéos ci-dessous)

 
Clic sur la photo pour diaporama du cortège


Bal masqué


Photos de la soirée                   Vidéo1       Vidéo 2             ou sur Youtube  Vidéo1    Vidéo2      

Vainqueurs de la catégorie "Groupes" 
Vainqueurs de la catégorie "groupes"

Vainqueur de la catégorie "Individuel"
Vainqueur de la catégorie "Individuel"


Installation de 7 passages VTT

Le conseil communal, en collaboration avec la Bourgeoisie, procède actuellement à l’installation de 7 passages pour VTT sur les chemins appréciés des vététistes. La commune finance, à l’aide des taxes de séjours, l’achat des passages alors que la bourgeoise prend en charge l’aménagement et l’installation.


Autonomie énergétique de quatre régions suisses

A la suite d’une première étude appelée « Les énergies renouvelables au service du développement durable » achevée en 2005 dans le cadre du programme Interreg IIIA (http://www.interreg3afch.org/introduction.php), des résultats très encourageants ont été obtenus. Ils concluent à la possibilité de se rapprocher de l’autonomie énergétique (= énergie renouvelable et locale produite dans la région / énergie totale consommée dans la région)[1] de quatre régions suisses, à savoir les districts de Courtelary (BE), de la Singine (FR) et d’Orbe (VD) ainsi que la région du Val-de-Ruz (NE).
 L’objectif du projet actuel est d’établir une liste de mesures énergétiques concrètes dans les régions visant l’autonomie énergétique à moyen terme (horizon 2035).
 Le projet contribue à la mise en place d’un programme de politique énergétique à long terme dans les communes, favorise l’enclenchement d’une dynamique régionale et l’intensification de la collaboration avec le canton et permet des échanges avec les autres régions impliquées.
 Le projet est cofinancé par les cantons représentant les quatre régions (Berne, Fribourg, Vaud et Neuchâtel), par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), par le programme SuisseEnergie pour les communes, ainsi que par le Secrétariat d’Etat à l’Education et à la Recherche (SER) dans le cadre de la Coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique (COST). Ce projet permet un apport d’argent extérieur pour la région et ne génère pas de coûts pour les communes, hormis un investissement en temps pour les personnes impliquées.
 En ce qui concerne le développement concret du projet, une démarche participative est proposée. La première tâche a été de créer une structure d’accompagnement régionale composée d’un groupe de travail et d’un groupe de suivi. Dans le groupe de suivi, sur demande explicite des mandants, toutes les communes faisant partie des régions concernées doivent être représentées dans le but de permettre aux acteurs les plus proches du territoire d’être informés et de s’exprimer sur l’avancement du projet.
 Plus d’informations et documents à télécharger sur www.planair.ch (l’adresse précise sera communiquée par la suite)
 Contact : stefano.giamboni@planair.ch
PLANAIR SA ; SG ; La Sagne, 1er février 2008


[1] Définition d‘autonomie énergétique: énergie renouvelable et locale produite dans la région / énergie totale consommée dans la région. Dans le calcul, toutes les productions sont comptabilisées, par contre, la consommation des très gros consommateurs n’est pas tenu en compte pour une question de comparabilité entre les régions (p.ex. cimenterie de Péry, région Parc Chasseral). Des calculs seront tout de même effectués afin de pouvoir évaluer l’influence de ces gros consommateurs sur le bilan énergétique des régions.


Informations régionales

Parc éolien sur la Montagne de Romont?

popup

(photomontage) La société tessinoise REnInvest dit avoir plusieurs projets dans la région. Elle serait notamment intéressée par la Montagne de Moutier.

Sept à dix éoliennes pourraient voir le jour sur la Montagne de Romont. Ce parc se trouve pour l’heure au stade de l’étude, mais il suscite déjà l’enthousiasme du maire et du président de bourgeoisie. D’autres projets sont en gestation dans le Jura bernois.




Potentiellement, le Jura bernois est truffé de sites qui pourraient accueillir des éoliennes. Ce constat ne date pas d’hier puisqu’il a été fait en 2004 dans le cadre du rapport «Concept d’énergie éolienne pour la Suisse». Aujourd’hui, les projets commencent à éclore. Parmi eux, il y a celui d’un parc éolien sur la Montagne de Romont. La société tessinoise REnInvest confirme s’être approchée de la bourgeoisie de Romont, propriétaire du terrain, pour l’éventuelle pose de sept et dix éoliennes de respectivement 80 ou 65 mètres de haut. De quoi produire de l’énergie pour huit à dix mille personnes.


Maire réélu, mais il manque un conseiller

Environ 15% des ayants droit ont participé à l’assemblée municipale qui ne comportait pas moins de 10 points à l’ordre du jour.

Le budget prévoyant un déficit de Fr. 60'633.—a été accepté ainsi que les trois crédits de Fr. 34'000.—pour l’entretien du chemin « du réservoir », Fr. 21'000.—pour l’assainissement de la salle communale et Fr. 657'500.—pour la viabilisation de détail du quartier « Les Oeuches ». A noter que Fr. 337'500.—seront refacturés aux 7 propriétaires concernés et que le solde sera couvert par les taxes de raccordement. Du terrain à bâtir est ainsi disponible et à vendre à Romont.

Le maire réélu

Maire depuis 16 ans, M. Yvan Kohler n’a pas été combattu et il a donc été réélu pour une nouvelle période. Les conseillers MM Michel Clémençon et Romain Gobat ont également été réélus alors que M. Roger Benoit fait sont entrée au conseil. Par contre, celui-ci n’est plus au complet pour la première fois depuis 16 ans. En effet, aucune proposition n’a été faite pour occuper le 5ème poste, preuve du désintérêt des citoyens et que la fusion est nécessaire. Les trois délégués à la communauté scolaire Mesdames Caroline Nyfeler, Claudine Renfer et Liza Vadenoff ont également été réélues.

L’acceptation du règlement d’organisation du syndicat de protection civile du Jura bernois Sud-Ouest ainsi que la modification de règlement d’organisation de la commune n’ont été qu’une formalité.

Fusion des communes

Deux présentations ont été présentées à l’assemblée. Quelques questions et une discussion s’est déroulée dans un esprit positif. Toutefois, pour les questions plus pointues, le maire a donné rendez-vous à tous les citoyens le 16 janvier 2008 à Péry où les spécialistes seront présents pour lever les derniers doutes et éventuellement découvrir le nouveau nom de la commune ainsi que les armoiries.

A partir du mois de janvier,  des informations régulières seront disponibles dans l Echo du Bas-Vallon, sur le site Internet « Bas-Vallon » ainsi que sur les sites des différentes communes. Pour les citoyens qui ne sont pas connectés à Internet, il est toujours possible de demander les documents papiers dans les différents bureaux communaux.

Nouveaux noms des rues

Début 2008, de nouveaux noms de rues seront communiqués aux habitants. La numérotation sera organisée selon les normes actuellement en vigueur.

 Conseil communal

Le conseil 2008 avec Roger Benoit (nouveau), Michel Clémençon, Claudine Renfer secrétaire, Yvan Kohler, maire et Romain Gobat.


L'équipe sortante (Jean-Daniel Benoit, Martina Allenberg et Jean-Luc Schenk

Promotions civiques

Organisées cette année par la commune de La Heutte, la cérémonie des promotions civiques à réunis les jeunes citoyens du Bas-Vallon pour une visite de la fabrique de ciment Vigier SA à Péry. Tout le monde s'est ensuite retrouvé à La Heutte pour la partie officielle et une Pizza party.

      Diaporama
Les nouveaux citoyens qui ont acceptés l'invitation, accompagnés par les autorités r /> + le maire de Romont derrière le Nikon.

Liste de tous les jeunes nés en 1989 dans le Bas-Vallon:
Amstutz Charlotte,  Baumann Pierre-Pascal, Bregnard Victoria,  Evard Léa,  Fabian Peter,  Flaig Séverine, Flück Jean-Charles, Fochesato Michael, Garcia Nicolas, Geiser Rachel, Giauque David, Grosjean Magalie, Habegger Maïcolé, Häring Line, Hauser Josué, Hausmann Mathieu, Hirschi Marylin, Hurni Eva, Keller Benjamin, Keller Nicole, Kocher Jérémy, Léchot Cyril, Ledermann Jérôme, Liechti Bayron, Liechti Vincent, Liengme Lisa, Loriol Cédric, Luterbacher Jonas, Lüthi Florian, Makuntima Ana, Maurer Lionel, Naegele Noémie, Progin Ludovic, Prongué Nicolas, Qufaj Adnan, Ringli Ludovic, Schlegl Leonie Zora, Sifkovits Eric, Sottas Chris, Stilli Guérin, Tock Anaelle, Todd Marilyn, Torsello Joan, Tschanz Valérie, Vanrell Julien, Voirol Julien, von Känel Cédric



50 ans école Romont

Si la fête, le spectacle et l'aventure ont été de véritables réussites, malheureusement la vente des T-shirts et des brochures souvenir n'ont pas rencontrés le succès escompté.

Il reste maintenant des souvenirs, un escargot géant, des photos et un film et un grand nombre de ces
t-shirts d'excellente qualité à vendre.

N'hésitez pas à passer une commande ! (Voir ci-contre)


Réorganisation de la protection Civile

Les communes du Bas-Vallon forment ensemble le syndicat de la PCi du Bas-Vallon. Afin de rendre possible la création du nouveau syndicat de la protection civile du Jura bernois Sud-Ouest il est nécessaire de dissoudre le syndicat actuel du Bas-Vallon.

Le conseil municipal recommande la dissolution du syndicat de la Pci du Bas-Vallon ainsi que la création d'un nouveau syndicat de la protection civile du Jura bernois Sud-Ouest.

Présentation du projet


Meurtres et mystères à Plagne

La malédiction des Pablov

Comme chaque année, 100 invités ont participé à la manifestation et ont été enchantés par  les acteurs et les organisateurs qui ont à nouveau surpris tout le monde.

Diaporama (ou clic sur l'image)



Diaporama Extraits "Meurtres et mystères 2006"

Déplacement provisoire de l'arrêt du BUS

Pendant les travaux de remplacement d'une conduite, l'arrêt du bus est provisoirement déplacé sur le parking communal.


Aubade de la fanfare Montagnarde à Romont

Comme chaque année, la fanfare a offert un concert à la population du village. La pluie s'étant invitée, le concert c'est terminé dans le Restaurant Communal.

Diaporama


Open Air Cinéma à Péry

Organisé par La Heutte bouge

Beau succès de la manifestation qui s'est déroulée vers la fabrique de ciment Vigier SA.

Les spectateurs ont tous reçu le repas, les boissons et le film "Mon nom est Eugen" pour Fr. 5.--. Dommage pour les absents !


Informations communale

Liza Vadénoff ouvre un site Internet

Atelier d'expression créatrice analytique

Peinture - Collage - Papier mâché

Pour tout âge ~ dès 5 ans ~

www.lizavadenoff.ch


Tournoi à cinq à Plagne

Et oui c'est samedi 11 août 2007 qu'aura lieu le traditionnel tournoi populaire au terrain des Ecovots à Plagne.

Catégories footballeurs licenciés, amateurs et juniors.

Programme :

Dès 12h45    tournoi de foot
env. 18h30    remise des prix

dès 20h00    musique, danse, bar

Tombola : De magnifiques prix à gagner (lecteurs MP3, appareils ménagers, T-Shirts, réveils, sac à dos, etc....)

Restauration :
Toute la journée restauration chaude et froide.
Jambon à l'os, frites, salades, grillades, etc.....
Bar :

Que des bonnes choses......

Programme des matchs
Règlement du tournoi


Information sur la fusion des communes

L’assemblée communale a accepté les comptes 2006 présentant un excédent de revenus de Fr. 17'405.—ainsi que la modification du règlement communal qui fixe désormais le nombre de conseillers à 5 personnes.
Dans le cadre des collaborations communales, la présidente de la commission du 3ème âge, Madame Martina Allenberg, a présenté les travaux déjà réalisés ainsi que le guide des services qui sera édité prochainement. A noter que dans un premier temps, le canton n’a donné aucune instruction précise sur ses exigences. Maintenant que les 6 communes du Bas-Vallon ont terminé les travaux, le canton exige une planification au niveau du district, voir de tout le Jura-bernois, ce qui retarde encore une fois les projets d’améliorations du home « Les Roches » à Orvin.

Fusion des communes

Le maire, Yvan Kohler, a présenté le rapport opérationnel sur la fusion des 6 communes. Cette présentation a donné lieu plusieurs questions et à la constatation que la commune de Romont est la seule qui n’a pas de salle polyvalente. L’assemblée a demandé au conseil communal d’étudier toutes les possibilités de créer un endroit permettant aux citoyens de Romont de se réunir et d’organiser des manifestations, et ceci, qu’il y ait fusion ou pas.


Assemblée bourgeoise

Bon exercice et fortune appréciable

Les neuf bourgeois présents lors de l’assemblée ont accepté les comptes 2006 qui montrent un excédent de revenus de Fr. 46'184.75.
Ainsi la fortune de la bourgeoisie s’élève à plus d’un million de francs dont font partie 2 fonds forestiers. Les directives actuelles exigeant un règlement pour tous les fonds de réserve, une partie de ceux-ci sera dissoute et un règlement sera proposé lors de la prochaine assemblée pour l’utilisation de l’autre partie, en principe pour l’entretien de la forêt et des chemins.
Il a aussi été question de la construction d’une cabane forestière et d’une éventuelle collaboration avec la municipalité pour la construction ou l’achat d’un local permettant aux citoyens du village de se réunir et d’organiser des manifestations.
A l’occasion de la fête des 50 ans de l’école, en plus d’un don en nature, la commune bourgeoise a offert un banc en bois qui a été installé dans la cour de récréation.


Romont rebouge

50 ans école

Comme l’a précisé le maire M. Yvan Kohler, les occasions de faire la fête à Romont sont plutôt rares. En effet, la dernière fête du village « Romont bouge » a eu lieu en 1990. 17 ans plus tard, « Romont rebouge » pour célébrer les 50 ans de l’école qui a toujours eu un rôle centrale dans le village depuis 1645.
A cette occasion, de nombreuses personnalités politiques, mais surtout plus de 400 anciens élèves étaient invités à venir se rencontrer à proximité de leur école.
Un très nombreux public a répondu à l’appel. Les élèves nés en 1966 en ont profité pour faire leur sortie de classe.
Une exposition de plus de 600 photos organisée dans la salle communale transformée en restaurant a permis de retrouver des souvenirs.
Après un entraînant concert apéritif de la fanfare Montagnarde de Plagne, ce sont les autorités et discours qui ont occupés la scène. Le maire ainsi que le président d’organisation n’ont pas manqué de féliciter et de remercier les nombreuses personnes qui ont toutes travaillé bénévolement, soit en fabriquant des costumes, masques, décors ou en s’occupant du service.
Un concours, avec tirage au sort a récompensé les personnes qui ont suivi les aventures en Gastéropodie et qui ont trouvé le mot mystère « RETROUVAILLES ».
Dès 20 heures, le clou de la manifestation, le spectacle « Jason et les Escargonautes » a passionné le public qui a bissé plusieurs fois les jeunes acteurs qui ont été gratifié de leurs efforts par des applaudissements nourris.
La danse, le bar et la cantine ont permis aux Schneggs et leurs amis de terminer la fête tard dans la nuit.
Pour l’occasion, une brochure a été éditée. Elle contient de nombreux textes, souvenirs d’élèves, extraits de PV de la commission d’école, dessins des enfants, photos et la liste des 415 élèves qui ont fréquenté l’école au cours des 50 dernières années. Il reste quelques brochures et T-shirt à vendre au bureau communal ou à commander par e-mail à commune@romont.ch

 

125 ans Fanfare Montagnarde Plagne


photos : Y.Kohler
Diaporama

Ensemble pour la musique

Quoi de mieux pour une fanfare que de fêter ses 125 ans d'existence en musique et en chansons? La Montagnarde de Plagne a résolument pris cette option samedi en s'entourant de plusieurs fanfares, groupes de musiciens et de chanteurs qui ont célébré la vénérable formation tout au long de la journée et de la soirée. La Fanfare Union de Péry, les chanteurs des Branle-Glottes de Bienne, le Big Band de la Musique des Jeunes de Bienne, le Brass Band de la Fanfare de Corgémont et la fanfare Harmonie d'Orvin ont tour à tour fait retentir leurs sons dans une halle des fêtes bien remplies où public et invités se sont succédés au fil des heures. Un anniversaire ne saurait se passer de discours et de cérémonie officielle. Les vœux des autorités ont été apportés par la mairesse de Plagne, Rose Bassin, qui a souligné l'importance des sociétés dans les villages, sans lesquelles ceux-ci meurent pour devenir des cités dortoirs. Quant au président de la Fédération jurassienne de musique, Gérard Cattin, tout en relevant le parcours exemplaire de la fanfare de Plagne, il a lancé un appel aux pouvoirs publics et aux autorités scolaires afin qu'elles favorisent l'apprentissage de la musique. Dont on dit qu'elle adoucit les mœurs… /mhcSource: Journal du Jura Source: Journal du Jura